Santé publique

ANSM - Colchicine : limiter les risques de surdosages graves

Spécialités à base de colchicine : rappel des règles de bon usage

24 septembre 2016
ANSM

L’ANSM souhaite attirer l’attention des professionnels de santé sur la gravité des intoxications à la colchicine (Colchicine Opocalcium® et Colchimax®), notamment indiquée dans le traitement et la prévention de la crise de goutte.

En effet, de nouveaux cas d’effets indésirables graves, dont certains d’issue fatale, liés à un surdosage en colchicine, ont été observés. Aussi, le RCP et la notice ont été mis à jour et un nouveau schéma posologique est proposé.

Aussi, il est recommandé aux professionnels de santé de suivre ce nouveau schéma, de respecter strictement les indications, d’adapter la posologie chez le sujet âgé, l’insuffisant rénal ou hépatique, de respecter les contre-indications et de vérifier les risque d’interactions médicamenteuses avec d’autres spécialités. Il est également nécessaire d’informer les patients des premiers signes de surdosage (douleurs abdominales, diarhées, nausées, vomissements). C’est un médicament à marge thérapeutique étroite.

Une DHPC a été adressée cette semaine aux professionnels de santé concernés. Afin que cette information parvienne au plus grand nombre, nous vous remercions par avance de la transmettre autour de vous.

L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) est un établissement public français ayant pour mission principale d’évaluer les risques sanitaires présentés par les médicaments, et plus généralement tous les produits de santé destinés à l’homme.

Pour plus d’information :
- Point d’information : http://ansm.sante.fr/S-informer/Poi...
- Lettre aux professionnels de santé http://ansm.sante.fr/S-informer/Inf...

Partager l'info



 


toute l’Actualité