Santé publique

Canicule et médicaments

7 août 2013

Que doit-on faire si on prend des médicaments et qu’il fait chaud ?
- Consultez votre médecin lorsque le suivi médical n’est pas assuré régulièrement, en particulier lorsque la dernière consultation remonte à plusieurs mois.
- Le médecin procédera à un bilan complet et réévaluera si -nécessaire le traitement médicamenteux.
- En cas de coup de chaleur, ne prenez pas de vous-même un médicament destiné à faire baisser la fièvre ou contre la douleur (AINS type ibuprofène, aspirine à dose supérieure à 500 mg/j ni paracétamol)

En période de fortes chaleurs, les médicaments se conservent-ils ?

- Pour les médicaments portant la mention : « médicaments à conserver entre + 2 °C et + 8°C » Les médicaments doivent être conservés dans des réfrigérateurs quelle que soit la température ambiante sous réserve de les utiliser assez rapidement après les avoir sortis du réfrigérateur.

- Pour les médicaments à conserver à une température inférieure à 25°C ou à 30°C : Le dépassement ponctuel, entre quelques jours et quelques semaines, de ces températures n’a pas de conséquence sur leur stabilité ou leur qualité.

- Pour les médicaments ne comportant aucune mention particulière de conservation :Ces médicaments ne craignent pas une exposition aux températures élevées, même pendant les périodes de canicule.

Pour les formes pharmaceutiques particulières : suppositoires, ovules, crèmes, etc. Sont assez sensibles aux élévations de température.

Tout produit dont l’apparence extérieure aura été visiblement modifiée ne doit pas être utilisé : cela peut être un indicateur d’une modification des propriétés de la forme pharmaceutique.

Y a-t-il des précautions particulières pour le transport des médicaments ?

Les médicaments à conserver entre + 2°C et + 8°C doivent être transportés dans des conditions qui respectent la chaîne du froid (emballage isotherme réfrigéré), mais sans provoquer de congélation du produit.

Les autres médicaments (à conserver à une température inférieure à 25°C ou à 30°C, ou à température ambiante) ne doivent pas être exposés trop longtemps à des températures élevées telles que celles fréquemment relevées dans les coffres ou les habitacles de voitures exposées en plein soleil. Il est conseillé, par mesure de prudence, de les transporter dans un emballage isotherme non réfrigéré et de les mettre le plus à l’abri possible.

Partager l'info



 


toute l’Actualité