Education Thérapeutique du Patient ETP

Education thérapeutique de l’arthrose : l’infirmière spécialisée fait mieux que le médecin !

6 décembre 2010

Nouvelle preuve du caractère incontournable de l’infirmière dans l’éducation thérapeutique des patients ETP : Une étude anglaise montre que les résultats de la prise en charge de l’arthrose par des infirmières spécialisées est aussi bonne que celle assurée par l’interne en terme de suivi clinique, mais surtout que les patients confiés aux infirmières sont davantage satisfaits et mieux informés vis à vis de leur maladie.

Cent patients britanniques atteints d’arthrose d’une articulation consultant en service de rhumatologie d’un hôpital universitaire du Royaume Uni ont été randomisés en deux groupes confiés à des infirmières spécialisées ou des internes. Le suivi des patients a été pour chaque groupe le même : examen initial, puis consultations de suivi à 16, 32, puis 48 semaines.

Les paramètres sur lesquels a reposé l’évaluation ont été les suivants : données cliniques (intensité de la douleur, durée du dérouillage matinal, degré du handicap fonctionnel, auto-évaluation et importance du retentissement psychologique) et appréciation du degré de satisfaction du patient et de la connaissance de sa maladie.

Ainsi, il a été observé un degré de douleur inférieur lors du suivi pour les patients du groupe traité par les infirmières. La différence moyenne d’intensité de la douleur entre les deux groupes en données non ajustées était de 5,3 (IC 95 % 4,6-15,2) et de 1,6 en données ajustées (IC 95 % 5,7-8,9). L’évolution était identique dans les deux groupes pour les paramètres suivants : dérouillage matinal, degré de handicap fonctionnel, et auto-évaluation. Le degré de connaissance de la maladie et l’indice de satisfaction étaient meilleurs dans le groupe de patients traités par les infirmières spécialisées (effet estimé modéré à important selon la classification statistique de Cohen).

Référence de cette étude : Hill J et coll. : Do OA patients gain additionnal benefit from care from a clinical nurse specialist ? A randomized clinical trial. Rheumatology, 2009 ; 48 : 658-664.

Partager l'info



 


toute l’Actualité