Hôpitaux, cliniques, EHPAD : agir pour ne pas subir

21 mai 2018

Depuis 10 ans, les plans d’économies s’enchai­nent à l’hôpi­tal, avec leur cor­tège de souf­fran­ces du per­son­nel (épuisement pro­fes­sion­nel, dépres­sion, sui­cide) et aux dépens de la qua­lité des soins. C’est par­ti­cu­liè­re­ment visi­ble aux urgen­ces, car de 1998 à 2018, nous avons vu évoluer le nombre de pas­sa­ges aux urgen­ces de 8 mil­lions à 22 mil­lions et les appels au Samu de 10 mil­lions à 35 mil­lions. Comme le per­son­nel infir­mier n’a pas aug­menté dans des pro­por­tions simi­lai­res, l’orga­ni­sa­tion saute.

Demain sera pire :
- La cir­cu­laire bud­gé­taire DGOS/R1/2018/114 du 04.05.18 fixe à 960 mil­lions d’euros le mon­tant des économies 2018 à faire sur l’hôpi­tal, dans le cadre de l’ONDAM :
https://www.chal­len­ges.fr/eco­no­mie/malgre-les-pro­mes­ses-d-emma­nuel-macron-l-hopi­tal-fera-bien-pres-d-un-mil­lard-d-eco­no­mies-en-2018_584177
- Le Gouvernement veut faire 1,2 mil­liard d’euros d’économies sur la masse sala­riale des établissements publics de santé d’ici 2022, soit la sup­pres­sion de 30.000 postes à l’hôpi­tal sur cinq ans https://www.lequo­ti­dien­du­me­de­cin.fr/actua­li­tes/arti­cle/2018/05/09/un-effort-de-12-mil­liard-deuros-deco­no­mies-envi­sage-sur-la-masse-sala­riale-lho­pi­tal-dici-2022_857780

« Comment détruire un ser­vice public ? Commencez par bais­ser son finan­ce­ment. Il ne fonc­tion­nera plus. Les gens s’énerveront. Ils vou­dront autre chose. C’est la tech­ni­que de base pour pri­va­ti­ser un ser­vice public » (Noam Chomsky)

Si vous tra­vaillez dans la fonc­tion publi­que, par­ti­ci­pez aujourd’hui à la mobi­li­sa­tion des hos­pi­ta­liers à l’appel uni­taire des 9 orga­ni­sa­tions syn­di­ca­les, avec le sou­tien de 6 orga­ni­sa­tions de méde­cins hos­pi­ta­liers ! (A Paris, 14h à République). Le préa­vis du SNPI est en ligne sur http://www.syn­di­cat-infir­mier.com/Preavis-de-greve-SNPI-mobi­li­sa­tion-fonc­tion­nai­res-22-mai-2018.html

Pour tous, 80 orga­ni­sa­tions lan­cent un appel à mani­fes­ter le samedi 26 mai lors d’une "marée popu­laire" contre la poli­ti­que gou­ver­ne­men­tale : http://www.libe­ra­tion.fr/debats/2018/05/21/une-maree-popu­laire-pour-l-ega­lite-la-jus­tice-sociale-et-la-soli­da­rite_1651183

Partager l'article