Réaction syndicale

L’Institut de Puériculture et de Périnatalogie de Paris est en danger.

18 juillet 2011

Soutenez l’Institut de Puériculture et de Périnatalogie de Paris (Brune)

A l’IPP, une procédure de conciliation est engagée depuis le 9 décembre 2010 auprès du Tribunal de Grande Instance. Il existe une réelle menace de liquidation judiciaire pour l’établissement.

Tous les services sont en danger : Néonatologie, laboratoires, lactarium et diététique, CAMPS, PMI, SAPPH, Ecole de puériculture, service de Guidance Infantile et Hôpital de jour.

Le service de guidance infantile, créé en 1959 par le Professeur Michel Soulé, un des fondateurs de la pédopsychiatrie en France et dans le monde, a promu la psychiatrie de liaison avec les services de Néonatologie (réanimation, soins intensifs et pédiatrie), le service de Maternité spécialisé et les Maternités environnantes, les structures médico-sociales externes et internes (la PMI, le CAMPS, les consultations spécialisées), l’enseignement (école de Puériculture), les PMI, les crèches, les groupes scolaires, l’ASE, les services sociaux de secteur.

Créé en 1971, l’hôpital de jour très jeunes enfants a été un des premiers lieux de soin précoce et intensif de l’autisme et des psychoses.

Agissez avec nous pour le maintien de l’ensemble des activités et des emplois de l’IPP !

Ces services sont porteurs de projets d’avenir en matière de soin pré et post-natal, de pathologies graves du jeune enfant, de recherche et d’enseignement.

Signez la pétition : http://www.petitions24.net/soutenez...

Partager l'info



 


toute l’Actualité