Seul, vous ne pouvez rien : ensemble, nous pouvons nous faire entendre !

25 janvier 2011

A ce jour, seulement une infirmière hospitalière sur 4 a fait valoir son droit d’option entre catégorie A et catégorie B de la Fonction Publique Hospitalière :
- les plus jeunes choisissent le A, car bien des réformes des retraites changeront la règle du jeu d’ici leur départ en retraite,
- les plus anciennes restent en B, pour partir plus tôt, et surtout ne pas perdre en pension de retraite bien plus que ce qu’elles peuvent gagner en salaire pendant les quelques années d’exercice qui leur reste à faire

Mais beaucoup hésitent du fait du manque d’information sur l’effet retraite :
pour aider votre choix personnel, vous devriez faire une simulation retraite à l’aide de l’outil CNRACL (voir article ci dessous)

Que vous exerciez dans le public ou le privé, beaucoup d’entre-vous se posent des questions sur la revalorisation salariale progressive (de décembre 2010 à juillet 2015) des professionnels infirmiers de la fonction publique hospitalière : nous avons rassemblé dans divers articles les principales questions que vous nous posez au travers du site internet ou sur le terrain, sur le droit d’option des IDE de la FPH jusqu’au 31 mars 2011 (pour un effet salarial rétroactif au 01.12.10).

Dans l’avenir, cette revalorisation devrait suivre dans les autres fonctions publiques, puis progressivement dans les établissements non lucratifs. La loi de l’offre et la demande sur une profession en situation de pénurie aura aussi des effets dans les cliniques privées.

Mais pour l’instant, l’effet sur les salaires de la reconnaissance universitaire reste insignifiant dans le public, et rien n’est encore prévu dans le privé : plus que jamais nous avons besoin d’un SNPI fort pour faire reconnaitre notre Profession à son niveau de compétences et de responsabilités.

Vous appréciez notre bulletin et notre site internet ?

Vous partagez nos positions, et regrettez de ne pas être plus écoutés ?

Alors, rejoignez le SNPI, syndicat infirmier de la CFE-CGC !

Partager l'article