Vaccinations, Grippe H1N1

Tuberculose : recommandation de vaccination par le BCG

15 mai 2016
vaccin BCG

Depuis la publication du décret de suspension de l’obligation de vaccination par le BCG des enfants et des adolescents et de la circulaire d’application, la vaccination par le BCG ne peut plus être exigée à l’entrée en collectivité mais fait l’objet d’une recommandation forte pour les enfants à risque élevé de tuberculose. Les recommandations particulières

Pour les enfants exposés à un risque élevé de tuberculose, la vaccination par le BCG est recommandée dès la naissance. Les nourrissons de moins de 3 mois sont vaccinés par le BCG sans test tuberculinique préalable. Chez les enfants à risque non vaccinés, la vaccination peut être réalisée jusqu’à l’âge de 15 ans.

L’intradermoréaction (IDR) à la tuberculine préalable à la vaccination doit être réalisée à partir de l’âge de 3 mois pour éviter de vacciner un enfant qui aurait été contaminé. La vaccination ne s’applique qu’aux personnes ayant une intradermoréaction à la tuberculine négative. Seule la forme intradermique du BCG est disponible en France.

Sont considérés comme enfants à risque élevé les enfants qui répondent au moins à l’un des critères suivants :
- enfant né dans un pays de forte endémie tuberculeuse ;
- enfant dont au moins l’un des parents est originaire de l’un de ces pays ;
- enfant devant séjourner au moins un mois d’affilée dans l’un de ces pays ;
- enfant ayant des antécédents familiaux de tuberculose (collatéraux ou ascendants directs) ;
- enfant résidant en Île-de-France ou en Guyane ;
- enfant dans toute situation jugée par le médecin à risque d’exposition au bacille tuberculeux, notamment enfant vivant dans des conditions de logement défavorables (habitat précaire ou surpeuplé) ou socioéconomiques défavorables ou précaires (en particulier parmi les bénéficiaires de la CMU, CMUc, AME...) ou en contact régulier avec des adultes originaires d’un pays de forte endémie.

Les zones géographiques à forte incidence tuberculeuse, selon les estimations de l’OMS, et en tenant compte de certaines imprécisions liées aux difficultés du recueil fiable des données épidémiologiques dans certains pays, sont :
- le continent africain dans son ensemble ;
- le continent asiatique dans son ensemble, y compris les pays du Proche et Moyen-Orient ;
- les pays d’Amérique Centrale et du Sud ; - les pays d’Europe Centrale et de l’Est, y compris les pays de l’ex-URSS ;
- dans l’Union européenne : Bulgarie, Estonie, Hon-grie, Lettonie, Lituanie, Pologne, Portugal et Roumanie.

Les recommandations professionnelles

Dans un avis daté du 5 mars 2010, le Haut conseil de la santé publique recommande la levée de l’obligation de vaccination par le BCG pour les professionnels et étudiants des carrières sanitaires et sociales mentionnés aux articles L3112-1, R3112-1 et R3112-2 du Code de la santé publique, accompagnée d’un maintien du test tuberculinique comme test de référence lors de la prise de poste. Cependant, tant que les articles sus-mentionnés n’ont pas été modifiés, la loi doit continuer d’être appliquée. Une vaccination par le BCG, même ancienne, sera exigée à l’embauche.

Les professionnels concernés sont :
- Les personnels de santé suivants : étudiants des professions médicales, paramédicales et pharmaceutiques, professionnels des établissements ou organismes de prévention et/ou de soins (selon l’arrêté du 15 mars 1991), personnels des laboratoires d’analyse médicale exposés aux risques de contamination : manipulant du matériel contaminé ou risquant de l’être, personnels des entreprises de transport sanitaire, services communaux d’hygiène et de santé.
- Les personnels des services de secours et d’incendie.
- Les personnels des services sociaux et médicosociaux suivants : personnels des établissements et services pour l’enfance et la jeunesse handicapée, personnels des établissements et services d’hébergement pour adultes handicapés, personnels exposés d’hébergement pour personnes âgées, personnels exposés des services sanitaires de maintien à domicile pour personnes âgées, personnel des établissements de garde d’enfants d’âge préscolaire (crèches, halte garderies…), assistantes maternelles, personnels des établissements et services sociaux concourant à la protection de l’enfance (dont les pouponnières), personnels des établissements, centres ou services sociaux et personnes inscrites dans les établissements préparant aux professions à caractère social.
- Les personnels de l’éducation nationale : personnels exerçant en maternelle.
- Les personnels de la justice et de l’administration pénitentiaire : personnels des établissements pénitentiaires (gardiens de prison), personnels des services de probation et des établissements ou services de protection judiciaire de la jeunesse.

Les recommandations pour les voyageurs

La vaccination par le BCG est recommandée, pour les enfants, dès la naissance en cas de séjours fréquents ou prolongés dans les pays à forte incidence tuberculeuse. Chez les enfants non vaccinés, la vaccination peut être réalisée jusqu’à l’âge de 15 ans. Les zones géographiques à forte incidence tuberculeuse sont énumérées ci-dessus (section Recommandations particulières).

Partager l'info



 


toute l’Actualité