Réaction syndicale

Validation des acquis de l’expérience syndicale

2 octobre 2011

La CFE-CGC est fière d’ouvrir la voie en la matière et appelle les employeurs à s’y engager de la même manière. Une étape supplémentaire pour la Confédération qui revendique l’établissement d’un Contrat d’engagement social pour tout militant syndical.

Cette formation a pour objectif d’apporter aux auditeurs une approche globale et pratique de l’intelligence sociale. L’environnement désormais planétaire que nous connaissons depuis la fin du 20ème siècle, est caractérisé par une augmentation et une diversification des acteurs économiques et sociaux, dans un monde interdépendant et interconnecté. Dans ce contexte, les organisations publiques et privées doivent renforcer leur capacité à organiser les relations sociales pour prévenir les conflits et anticiper les mutations économiques et sociales.

Pour en savoir plus sur les objectifs de cette formation, les débouchés, les diplômes et les modalités :
- http://www.cfecgc.org/e_upload/pdf/...
- http://www.youtube.com/user/ChaineC...

Une fois encore, la CFE-CGC est précurseur d’une démarche qu’elle entend bien voir ancrée dans les relations sociales à venir : la validation des acquis de l’expérience syndicale.

Ce 7 juillet 2010, Bernard Van Craeynest, président de la CFE-CGC, a signé une Convention cadre de coopération et de partenariat avec Christian Duval, directeur de l’université Sciences Po Aix-en-Provence. Son objet : valider la formation syndicale et le militantisme comme module d’accès à un diplôme de l’enseignement supérieur, en l’occurrence le Certificat de Sciences Po Aix mention intelligence sociale, par le biais de la formation continue.

Pour le président confédéral, cette reconnaissance de l’acquis syndical s’inscrit naturellement dans la démarche de la CFE-CGC en faveur d’un enrichissement du dialogue social. Les partenaires sociaux ont de plus en plus besoin de compétences pour assurer leurs missions d’accompagnement des salariés et, par cette convention, Sciences Po Aix-en-Provence et CFE-CGC démontrent au patronat encore trop réticent que l’engagement syndical représente un « plus » pour le parcours professionnel.

La CFE-CGC est fière d’ouvrir la voie en la matière et appelle les employeurs à s’y engager de la même manière. Une étape supplémentaire pour la Confédération qui revendique l’établissement d’un Contrat d’engagement social pour tout militant syndical.

Christian Duval, directeur de Sciences Po Aix, s’est réjouit de cet accord innovant qui concourt à l’ouverture des étudiants sur le monde de l’entreprise. France Télécom, Eurocopter, Carrefour et ST Microelectronics ont manifesté leur intérêt pour ce dispositif.

Par cette convention, les signataires s’engagent notamment à développer des programmes communs d’accès aux diplômes et à coopérer en matière pédagogique par l’échange d’intervenants dans le cadre du Centre de formation syndicale de la CFE-CGC. Un premier comité de pilotage se tiendra à Paris, le 26 octobre prochain.

Tout renseignement par mél : formation.continue@sciencespo-aix.fr

Partager l'info



 


toute l’Actualité