Salaire infirmier grade 2 hôpital FPH octobre 2021 après revalorisation Ségur

26 juillet 2021

Attention, l’effet sera bien rétroactif au 1er octobre 21, par contre comme les textes ne sont parus que le 30 septembre pour la catégorie A (et toujours en attente pour la catégorie B) les conséquences sur les comptes en banque n’arriveront que sur les salaires de fin décembre 21 ou fin janvier 22

Suite aux annon­ces du Ministère (Ségur de la Santé 2021) à partir d’octo­bre 2021, les infir­miè­res des hôpi­taux FPH de caté­go­rie A au grade 2 doi­vent avoir une reva­lo­ri­sa­tion de leur grille indi­ciaire.

Le grade 2 est acces­si­ble aux agents ayant atteint depuis plus d’un an le 5ème échelon du grade 1, et comp­tant au moins 10 ans de ser­vi­ces effec­tifs dans le pré­sent corps, dans la limite du quota fixé.
Lien vers Salaire infir­mier grade 1 hôpi­tal FPH octo­bre 2021 après reva­lo­ri­sa­tion Ségur http://www.syn­di­cat-infir­mier.com/Salaire-infir­mier-grade-1-hopi­tal-FPH-octo­bre-2021-apres-reva­lo­ri­sa­tion-Segur.html

Au deuxième grade, chaque échelon va gagner quel­ques points d’indice (dont la valeur est à 4,686 euros) :
- sauf le 1er échelon, qui reste à l’indice 422
- 2ème échelon : 10 points, de l’indice 435 au 445
- 3ème échelon : 18 points, de l’indice 455 au 473
- 4ème échelon : 26 points, de l’indice 475 au 501
- 5ème échelon : 3 points, de l’indice 498 au 501 (4ème échelon nou­velle grille)
- 6ème échelon : 8 points, de l’indice 521 au 529 (5ème échelon nou­velle grille)
- 7ème échelon : 14 points, de l’indice 544 au 558 (6ème échelon nou­velle grille)
- 8ème échelon : 21 points, de l’indice 567 au 588 (7ème échelon nou­velle grille)
- 9ème échelon : 25 points, de l’indice 594 au 619 (8ème échelon nou­velle grille)
- 10ème échelon : 24 points, de l’indice 627 au 651 (9ème échelon nou­velle grille)
- ensuite, selon votre reprise d’ancien­neté, vous pouvez attein­dre le 10ème échelon de la nou­velle grille : 58 points, de l’indice 627 au 685
- enfin, avec 4 années d’ancien­neté au 10ème échelon, vous pouvez attein­dre le 11ème échelon de la nou­velle grille, à l’indice 722

Le SNPI tient à saluer par­ti­cu­liè­re­ment
- l’aumône de 3 points d’indice (13 euros brut) accor­dée aux infir­miers du 5ème échelon !
- l’usine à gaz de la reprise d’ancien­neté acquise dans l’ancien échelon : 3/4, 4/7, 5/8 de reprise par­tielle : la tech­no­struc­ture dans toute sa splen­deur !

Attention, ceux qui sont aux 5ème, 6ème, 7ème, 8éme, 9ème et 10ème échelon de leur grille vont recu­ler d’une case, en des­cen­dant d’un échelon dans la nou­velle grille, mais pas de pani­que, vous pro­gres­sez en indice, donc en mon­tant versé !

La FHF, Fédération Hospitalière de France met à dis­po­si­tion un simu­la­teur pour per­met­tre à chaque agent de la fonc­tion publi­que hos­pi­ta­lière de visua­li­ser les effets des accords Ségur sur sa propre rému­né­ra­tion : https://www.syn­di­cat-infir­mier.com/Revalorisations-soi­gnants-Segur-2021-simu­la­teur-FHF.html

Attention, l’effet sera bien rétroac­tif au 1er octo­bre, par contre comme les textes ne sont parus que le 30 sep­tem­bre pour la caté­go­rie A (et tou­jours en attente pour la caté­go­rie B) les consé­quen­ces sur les comp­tes en banque n’arri­ve­ront que sur les salai­res de fin décem­bre ou fin jan­vier 22.
- Décret n° 2021-1256 du 29 sep­tem­bre 2021 reva­lo­ri­sant le dérou­le­ment de car­rière des corps para­mé­di­caux de la caté­go­rie A de la fonc­tion publi­que hos­pi­ta­lière (NOR : SSAH2121289D) https://www.legi­france.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000044126127
- pour les infir­miers en soins géné­raux, infir­miers de bloc opé­ra­toire et pué­ri­cultri­ces de la fonc­tion publi­que hos­pi­ta­lière, mem­bres du corps des infir­miers en soins géné­raux et spé­cia­li­sés : Décret n° 2021-1262 du 29 sep­tem­bre 2021 fixant l’échelonnement indi­ciaire appli­ca­ble au corps des infir­miers en soins géné­raux et spé­cia­li­sés de la fonc­tion publi­que hos­pi­ta­lière (NOR : SSAH2121324D) https://www.legi­france.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000044126441
- Décret n° 2021-1261 du 29 sep­tem­bre 2021 fixant l’échelonnement indi­ciaire appli­ca­ble au corps des infir­miers anes­thé­sis­tes de la fonc­tion publi­que hos­pi­ta­lière (NOR : SSAH2121322D) https://www.legi­france.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000044126427
- Décret n° 2021-1260 du 29 sep­tem­bre 2021 fixant l’échelonnement indi­ciaire appli­ca­ble au corps des cadres de santé para­mé­di­caux de la fonc­tion publi­que hos­pi­ta­lière (NOR : SSAH2121312D) https://www.legi­france.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000044126409
- Décret n° 2021-1259 du 29 sep­tem­bre 2021 fixant l’échelonnement indi­ciaire appli­ca­ble au corps des auxi­liai­res médi­caux exer­çant en pra­ti­que avan­cée de la fonc­tion publi­que hos­pi­ta­lière (NOR : SSAH2121309D)
https://www.legi­france.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000044126392
- Décret n° 2021-1267 du 29 sep­tem­bre 2021 fixant l’échelonnement indi­ciaire appli­ca­ble au corps des aides-soi­gnants et des auxi­liai­res de pué­ri­culture de la fonc­tion publi­que hos­pi­ta­lière (NOR : SSAH2127678D) https://www.legi­france.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000044126512

Vous trou­ve­rez ci-des­sous les grilles réac­tua­li­sées, en euros net (voir docu­ments en télé­char­ge­ment en fin d’arti­cle) :

Traitement indi­ciaire d’une infir­mière de soins géné­raux en caté­go­rie A au second Grade à partir d’octo­bre 2021 (il faut y ajou­ter les 183 euros de "com­plé­ment de trai­te­ment indi­ciaire" CTI) :
- 1.735 euros (indice 422, échelon 1 qui dure 1,5 ans)
- 1.791 euros (indice 445, échelon 2 qui dure 2 ans)
- 1.859 euros (indice 473, échelon 3 qui dure 2 ans)
- 1.945 euros (indice 501, échelon 4 qui dure 2 ans)
- 2.030 euros (indice 529, échelon 5 qui dure 2 ans)
- 2.124 euros (indice 558, échelon 6 qui dure 2 ans 1/2)
- 2.222 euros (indice 588, échelon 7 qui dure 3 ans)
- 2.321 euros (indice 619, échelon 8 qui dure 3 ans)
- 2.422 euros (indice 651, échelon 9 qui dure 4 ans)
- 2.547 euros (indice 685, échelon 10 qui dure 4 ans)
- 2.686 euros (indice 722, échelon 11 qui dure jusqu’à la retraite)

L’indice maxi­mum est donc atteint en 26 ans, comme actuel­le­ment

A cela s’ajoute :
- la prime de WE (46,42 euros pour 8h le diman­che),
- la prime de nuit (1,07 euro par heure !),
- la prime de conta­gion (31 cen­ti­mes par jour !).

Nous n’avons pas direc­te­ment inté­gré le "com­plé­ment de trai­te­ment indi­ciaire" car les infir­­miè­­res actuel­­le­­ment en for­­ma­­tion pro­­fes­­sion­­nelle (spé­­cia­­li­­tés ou cadre) ne peu­­vent tou­­jours pas pré­­ten­­dre aux 183 € alors qu’elles ont fait la 1ère vague, la 2ème vague après la sus­­pen­­sion de leur for­­ma­­tion. Malgré tous leurs efforts et sacri­­fi­­ces, elles ne tou­­chent pas cette reva­­lo­­ri­­sa­­tion.
https://www.syn­di­cat-infir­mier.com/Hopital-EHPAD-le-com­ple­ment-de-trai­te­ment-indi­ciaire-CTI-expli­que.html

Par ailleurs :
- une IDE exer­çant en géria­trie per­çoit une NBI de 10 points (45 euros)
- une IDE exer­çant à titre exclu­sif dans les blocs opé­ra­toi­res, en dia­lyse, en électrophysiologie, en néo­na­ta­lo­gie ou en réa néo­na­tale per­çoit une NBI de 13 points (59 euros)

Voir également :
- Attention au déca­lage entre annon­ces et réa­lité, avec un gou­ver­ne­ment spé­cia­lisé en fake­news depuis un an https://www.syn­di­cat-infir­mier.com/Revalorisation-sala­riale-des-soi­gnants-2021-Segur-de-la-Sante.html
- Grilles salai­res infir­miers à l’hôpi­tal jusqu’en sep­tem­bre 2021 http://www.syn­di­cat-infir­mier.com/Grilles-salai­res-infir­miers-a-l-hopi­tal-en-2021.html
- Salaire infir­mier grade 1 hôpi­tal FPH octo­bre 2021 après reva­lo­ri­sa­tion Ségur
http://www.syn­di­cat-infir­mier.com/Salaire-infir­mier-grade-1-hopi­tal-FPH-octo­bre-2021-apres-reva­lo­ri­sa­tion-Segur.html

Niveau condi­tions de tra­vail, demain sera pire, avec les fer­me­tu­res de lits et les sup­pres­sions de postes qui vont décou­ler du 1,4 mil­liard d’économies pré­vues sur l’hôpi­tal en 2021 par la LFSS votée en décem­bre 2020 (voir annexe 7, cha­pi­tre sur "les mesu­res de régu­la­tion" pour 2021) :
- "amé­lio­rer la per­for­mance interne" moins 830 mil­lions
- "struc­tu­rer des par­cours de soins effi­cients" moins 215 mil­lions

Partager l'article