Hôpital en péril : agir pour ne plus subir

20 décembre 2017

Un article de presse a fait une carte des 1.400 mouvements de lutte dans la sante en 2017, pour sauver son hôpital ou son Ehpad, dénoncer la souffrance au travail des infirmières et autres hospitaliers, avec le soutien de la population locale : https://www.humanite.fr/sante-quand-la-folie-des-grandeurs-gagne-lhopital-647009

Dans un mouvement unitaire, les différentes organisations syndicales lance un appel à une journée nationale d’actions en EHPAD le mardi 30 janvier 2018, afin que ces luttes locales débouchent sur une initiative nationale. Il est important que chacun se mobilise ce jour là, ne serait ce que dans le cadre d’une heure de grève : http://www.syndicat-infirmier.com/Appel-a-la-greve-de-tous-les-EHPAD-mardi-30-janvier-2018.html

Alors que tant de collègues sont en épuisement professionnel ou en dépression, les décideurs continuent les provocations, comme la Direction Générale de l’AP-HP qui décide de baisser de 12% une prime de nuit déjà ridicule : http://www.syndicat-infirmier.com/Baisse-de-la-prime-de-nuit-a-l-APHP-ces-faineants-infirmiers-etaient-trop-payes.html

"Ni bonnes, ni nonnes, ni connes" était le slogan du grand mou­ve­ment infir­mier de 1988, lors­que 100.000 infir­miè­res ont défilé lors de mani­fes­ta­tions, pen­dant un mois. Nous avons alors obtenu une reva­lo­ri­sa­tion sala­riale de 30% sur trois ans.

Alors à nous de nous battre dès janvier 2018, pour que notre profession soit reconnue à hauteur de ses compétences et de ses responsabilités.

Pour suivre régulièrement l’actualité infirmière, pensez à vous abonner sur nos réseaux sociaux https://www.facebook.com/syndicatinfirmier.SNPI et twitter @infirmierSNPI !

Partager l'article