Mobilisation unitaire jeudi 9 mai

29 avril 2019

Perte de sens, charge de tra­vail impos­si­ble, stress, bur­nout, dépres­sions, sui­ci­des,...

30 infir­miers agres­sés chaque jour

20% des infir­miè­res qui par­tent en retraite avec un taux d’inva­li­dité, et une espé­rance de vie infé­rieure de 7 ans (78 ans au lieu de 85 ans pour une femme)

30% des jeunes diplô­més qui aban­don­nent la pro­fes­sion dans les 5 ans qui sui­vent le diplôme

Réagissons, tous ensem­ble, pour par­ti­ci­per à la jour­née de grève du 9 mai, à l’appel de tous les syn­di­cats du sec­teur public

Partager l'article