Mobilisation santé unitaire le 15 octobre 2020 #hopitaux #cliniques #EHPAD

Mobilisation santé unitaire le 15 octobre 2020 #hopitaux #cliniques #EHPAD

2 octobre 2020

Appel unitaire : Des centaines de milliers d’emplois pour nous sauver !

Jeudi 15, mobilisation dans toutes les régions pour sauver les hôpitaux
Sur Paris, rassemblement unitaire bd des invalides (Métro Varennes) départ de manifestation à 13h30 en direction de Place Fontenoy à coté du ministère de la Santé

Pensez au j’aime en fin d’article pour montrer votre soutien !

La popu­la­tion est de plus en plus inquiète du manque de per­son­nels dans les hôpi­taux et le médico-social, aggravé par des démis­sions de per­son­nels, toutes caté­go­ries confon­dues dans un cercle vicieux qu’il est urgent de casser. Sans signal fort, la deuxième vague de crise COVID 19 risque de faire s’écrouler notre sys­tème de santé et d’action sociale.

En 2019, ce sont plus de 3400 lits d’hos­pi­ta­li­sa­tion com­plète qui ont fermé pour seu­le­ment 1500 places d’hos­pi­ta­li­sa­tion par­tielle ouver­tes. Et, malgré le Ségur de la santé, les fer­me­tu­res conti­nuent en 2020 : Juvisy, Besançon,...

L’accès aux soins est de plus en plus dif­fi­cile, avec des retards pré­ju­di­cia­bles.

Depuis des années, les pro­fes­sion­nels du sec­teur médico-social, du social et du han­di­cap doi­vent faire face à une prise en charge de plus en plus dif­fi­cile : trou­ble du com­por­te­ment, popu­la­tion vieillis­sante etc. Trop sou­vent oubliés et invi­si­bles, elles et ils doi­vent être consi­dé­rés et reconnus au même titre que tous les acteurs du soin et obte­nir de suite les aug­men­tions sala­ria­les comme les autres ! Quant à l’hôpi­tal et les établissements du public, ils crou­lent sous une acti­vité qui devient expo­nen­tielle depuis la pan­dé­mie du COVID 19 sans avoir les moyens néces­sai­res humains et en maté­riel pour faire face.

Les pro­to­co­les d’accords sur « Carrières et Rémunérations » et le Ségur de la Santé (signés par les Fédérations CFDT, FO et UNSA pour les per­son­nels non médi­caux ), ne sont pas satis­fai­sants du tout, voir ina­dap­tés aux deman­des et reven­di­ca­tions des per­son­nels.

Les récen­tes déci­sions du gou­ver­ne­ment et du patro­nat dans ce sec­teur mon­trent qu’ils sont tou­jours hos­ti­les aux exi­gen­ces des pro­fes­sion­nels des établissements de Santé du sani­taire, du médico-social et du social, asso­cia­tif, du public et du privé et qu’ils n’ont pas la réelle volonté d’amé­lio­rer notre sys­tème de santé, de pro­tec­tion sociale dans l’inté­rêt des sala­riés et selon les besoins de la popu­la­tion.

Les sala­riés toutes caté­go­ries confon­dues n’en peu­vent plus de devoir sup­por­ter la dégra­da­tion de leurs condi­tions de tra­vail sans aucune amé­lio­ra­tion en vue, au contraire le mana­ge­ment par la peur se sys­té­ma­tise dans nos sec­teurs.

Soyons mobi­li­sés à Paris et ailleurs le 15 Octobre 2020 !

Face à un gou­ver­ne­ment qui conti­nue à com­mu­ni­quer qu’il maî­trise la situa­tion et aurait réglé tous les pro­blè­mes grâce « au Ségur de la Santé ». Ce ne sont pas les aug­men­ta­tions de salai­res, obte­nus seu­le­ment pour cer­tains, qui vont faire taire les pro­fes­sion­nels en colère. Les man­ques d’effec­tifs récur­rents par­tout dans les ser­vi­ces et les établissements dans tout le pays sont INACEPPTABLES et doi­vent cesser !

Exigeons ensem­ble :
- Des for­ma­tions mas­si­ves de pro­fes­sion­nels pour des recru­te­ments de per­son­nels qua­li­fiés
- L’ouver­ture mas­sive de lits et /ou ser­vi­ces en psy­chia­trie, les ser­vi­ces de soins et les struc­tu­res du sani­taire, du médico-social et du social par­tout où cela est néces­saire et pour désen­gor­ger les Urgences ;
- La reconnais­sance sans condi­tion en mala­die pro­fes­sion­nelle de tous les per­son­nels de santé et d’action sociale atteint par la covid-19 ;
- L’arrêt de la déré­gle­men­ta­tion sur le temps tra­vail rendu pos­si­ble par le pro­to­cole d’accord du« Ségur de la santé » et la baisse de temps de tra­vail pour nos métiers péni­bles ;
- Des aug­men­ta­tions de salai­res pour attein­dre 300 € par mois mini­mum pour toutes et tous ;
- Un Projet de loi de finan­ce­ment de la Sécurité Sociale qui réponde aux besoins des pro­fes­sion­nels et de la popu­la­tion.

Collègues du sani­taire, du social, du médico-social, du public et du privé, toutes et tous dans l’action pour des embau­ches mas­si­ves immé­dia­tes, l’amé­lio­ra­tion des condi­tions de tra­vail, la reva­lo­ri­sa­tion signi­fi­ca­tive des salai­res pour l’ensem­ble des per­son­nels et une prise en charge de qua­lité pour la popu­la­tion !

Presse :
- Hôpital : grève le 15 octo­bre à l’appel de plu­sieurs syn­di­cats et col­lec­tifs https://www.lefi­garo.fr/flash-actu/hopi­tal-greve-le-15-octo­bre-a-l-appel-de-plu­sieurs-syn­di­cats-et-col­lec­tifs-20201002
- https://www.euro­pe1.fr/societe/hopi­tal-greve-le-15-octo­bre-a-lappel-de-plu­sieurs-syn­di­cats-et-col­lec­tifs-3995767
- https://www.ouest-france.fr/sante/hopi­tal/hopi­tal-greve-le-15-octo­bre-a-l-appel-de-plu­sieurs-syn­di­cats-et-col­lec­tifs-6998344
- https://www.chal­len­ges.fr/entre­prise/sante-et-phar­ma­cie/hopi­tal-greve-le-15-octo­bre-a-l-appel-de-plu­sieurs-syn­di­cats-et-col­lec­tifs_730636

Partager l'article