Samu, pompiers, police, gendarmerie : qui alerter ?

17 mai 2018

En cas d’urgence et uniquement en cas d’urgence, comment alerter le Samu, les pompiers ou encore la police ou la gendarmerie ?
Pour alerter le Samu ou les pompiers en cas d’urgence , il vous faut passer par un numéro court :
- le 15 pour le service d’aide médicale urgente (Samu) par exemple en cas de malaise cardiaque ;
- le 18 pour les pompiers en cas d’incendie ou d’accident de la route par exemple.
- Il est également possible de composer le 112 (numéro unique utilisable dans tous les pays de l’Union européenne) à partir duquel vous serez orienté vers le bon service.

Si vous avez des difficultés à entendre ou à parler, vous pouvez passer par le 114 ce qui vous permettra de communiquer par SMS avec votre correspondant.

Pour alerter la police ou la gendarmerie en situation d’urgence , il vous faut composer par contre le 17.
Là encore, il est possible d’utiliser le 112 ou le 114.

Tous ces numéros sont gratuits et accessibles 24h/24.

Lancer une fausse alerte auprès de ces services est un délit qui peut être puni de 2 ans de prison et de 30 000 € d’amende.

Partager l'article