Hôpitaux : mal être des soignants et ressenti des patients (débat France Info)

20 décembre 2017

Thierry Amouroux (SNPI CFE-CGC), et Claude Rambaud représentant le collectif des associations de patients "France Assos Santé" étaient les invités de France Info le 19/12/17 dans l’émission animée par Ersin Leibowitch de 12h10 à 12h30

Thierry Amouroux, porte-parole du Syndicat National des Professionnels Infirmiers SNPI CFE-CGC, réagit sur France Info (19/12/2017) à une étude la Haute auto­rité de la santé qui révèle que les patients sont dans leur grande majo­rité (73.2 %) satis­faits
de la qua­lité des soins. En par­ti­cu­lier, 90% des patients saluent l’écoute atten­tive des infir­miers et aides soi­gnants.

Le repré­sen­tant du SNPI CFE-CGC sou­li­gne que les soi­gnants sont sous pres­sion "On nous met en situa­tion de com­met­tre des erreurs de soins. On aug­mente l’acti­vité mais on réduit les moyens, ça n’a pas de sens. Les déci­deurs sont dans une logi­que économique aveu­gle et nous on voit les consé­quen­ces. On compte 18 000 erreurs de soins par an, rien qu’en Ile-de -France parce qu’on nous pousse à l’erreur. Nos déci­deurs ont du sang sur les mains."

L’étude parue dans le Lancet montre que chaque patient ajouté à la charge de tra­­vail quo­­ti­­dienne d’une infir­­mière en chi­­rur­­gie aug­­mente le risque de décès de 7% (sur 420.000 patients de 300 hôpi­­taux de 9 pays euro­­péens).

Cliquez sur le lien pour écouter ce débat de 20 minu­tes.

https://sound­cloud.com/cfe-cgc-248305522/hopi­tal-les

Partager l'article