Médecine low cost : communiqué confédéral CFE-CGC

3 avril 2013

Communiqué confédéral du 2 avril 2013

La CFE-CGC exprime son désaccord avec l’expérimentation parisienne de l’organisation de consultations en cancérologie réalisées par des infirmières pour le suivi des patients, comprenant la prescription directe d’antibiotiques et d’anxiolytiques et le renouvellement des ordonnances de chimiothérapie.

L’Agence régionale de santé d’Île-de-France, qui a autorisé ce système, remplace le cancérologue formé en douze années après le Bac, par une infirmière disposant d’une simple formation théorique de 45 heures validée par une attestation de présence !

L’économie sur le dos des patients ne se trouve pas qu’en cancérologie. En santé au travail, on remplace les médecins du travail, dont la formation est tout aussi longue, par des infirmières pour lesquelles est refusé toute formation diplômante !

Tant au ministère de la Santé qu’au ministère du Travail, se retrouve cette même ignorance de la nécessaire qualification des personnels soignants : on préfère bricoler de la formation Canada dry !

La CFE-CGC exige des professionnels de qualité pour la santé. Elle comprend que, pour certains actes, un suivi puisse être envisagé par des infirmiers dans la mesure où ils ont bénéficié d’une formation diplômante, adaptée et de qualité.

Depuis cinquante ans aux USA et dans une quinzaine de pays de l’Union européenne, on demande aux infirmières de passer un master pour prendre en soins des patients chroniques. En France, malheureusement, on préfère masquer la misère après avoir organisé la pénurie. Rappelons que Kafka travaillait à la Sécurité sociale autrichienne !

Voir par ailleurs :
- UNCAM et facturation de la cancérologie low cost
http://www.syndicat-infirmier.com/UNCAM-et-facturation-de-la.html
- Saisine du Défenseur des Droits sur la coopération low cost en cancérologie
http://www.syndicat-infirmier.com/Saisine-du-Defenseur-des-Droits.html
- Cancérologie low-cost : 45h de formation pour prescrire 5 types de médicaments : http://www.syndicat-infirmier.com/Cancerologie-low-cost-45h-de.html
- Le protocole dénoncé lors du HCPP Haut Conseil des Professions Paramédicales du 22 février 2013 : http://www.syndicat-infirmier.com/HCPP-Haut-Conseil-des-Professions.html
- L’arrêté et le protocole de coopération autorisé par l’ARS d’ile de France sont en ligne sur leur site
http://www.iledefrance.paps.sante.fr/Les-protocoles-autorises-en-Il.142052.0.html

Partager l'article