Derniers articles +++

UNCAM et facturation de la cancérologie low cost

3 avril 2013

Le 28 mars 2013, lors du Conseil d’Administration de l’UNCAM, le Docteur Bernard SALENGRO, Secrétaire National du pôle Santé de la confédération CFE-CGC, est intervenu pour dénoncer le protocole de coopération en cancérologie low-cost validé par l’ARS d’Ile de France, au nom de la sécurité et de la qualité des soins dispensés aux patients. Ce n’est pas avec 45h de formation qu’une infirmière peut remplacer un cancérologue, alors que dans 25 autres pays on demande aux "infirmières praticiennes" une formation complémentaire de deux ans (Master) validée par un examen, dans un cadre statutaire et réglementaire clair.

Par ailleurs, est-il acceptable de facturer de telles consultations au tarif de consultations de médecins spécialisées ?

Instance créée par la loi de réforme de l’Assurance Maladie d’août 2004, l’Union nationale des caisses d’assurance maladie (Uncam) regroupe les trois principaux régimes d’assurance maladie : le régime général, le régime agricole (MSA) et le régime social des indépendants (RSI).

Voir par ailleurs :
- Saisine du Défenseur des Droits sur la coopération low cost en cancérologie http://www.syndicat-infirmier.com/S...
- Cancérologie low-cost : 45h de formation pour prescrire 5 types de médicaments : http://www.syndicat-infirmier.com/C...
- Le protocole dénoncé lors du HCPP Haut Conseil des Professions Paramédicales du 22 février 2013 : http://www.syndicat-infirmier.com/H...
- L’arrêté et le protocole de coopération autorisé par l’ARS d’ile de France sont en ligne sur leur site http://www.iledefrance.paps.sante.f...

Partager l'info



 


toute l’Actualité