Salaire : la diéte pour les infirmières, 11.000 euros/mois au Cabinet Buzyn

Salaire : la diéte pour les infirmières, 11.000 euros/mois au Cabinet Buzyn

18 novembre 2018

Jamais nous avions constaté un tel écart entre le peuple et l’élite : d’un coté, les infirmières enregistrent un recul de pouvoir d’achat de 12% sur 5 ans, avec un gel des salaires. De l’autre, la loi de finances nous montre que la rémunération moyenne des conseillers d’Agnès Buzyn est la plus élevée du gouvernement, à 11084 euros !

"C’est bien payé pour tenir la hache qui coupe dans les budgets : 960 millions d’euros d’économies sur le budget des hôpitaux en 2018 (circulaire tarifaire du 4 mai 18) et 910 millions prévus en 2019" déclare Thierry Amouroux, le porte-parole du Syndicat National des Professionnels Infirmiers SNPI CFE-CGC. On voit bien la coupure entre "les importants" et "ceux qui ne sont rien" pour eux !

Un document budgétaire officiel présente les rémunérations des cabinets (annexe du projet de Loi de finances pour 2019, pages 29 et 30 pour le Ministère de la Santé).
https://www.performance-publique.budget.gouv.fr/sites/performance_publique/files/files/documents/jaunes-2019/Jaune2019_cabinets.pdf

Les infirmières sont tellement sous-payées, que selon l’étude de l’OCDE, le salaire moyen infirmier place la France en 26ème position sur 29 ! Dans la plupart des pays de l’OCDE, le salaire des infirmiers est au-dessus du salaire moyen de l’ensemble des travailleurs de son pays. La France est la seule exception du G20.
http://www.syndicat-infirmier.com/Salaire-infirmier-26eme-sur-29-la-France-nous-exploite.html

Voir également l’article "Infirmières sous-payées en France" à l’occasion d’un débat autour du docu­men­taire « L’hôpi­tal à fleur de peau »
http://www.syndicat-infirmier.com/Infirmieres-sous-payees-en-France.html

Partager l'article