Violences : huit mois de prison pour avoir frappé l’infirmière du CHU de Nantes

27 mai 2017

Dans la nuit du 23.05.17, un jeune homme avait frappé une infirmière du service des urgences psychiatriques du CHU : il lui a asséné un coup de poing, puis, à terre, un coup de pied au visage.

Il exigeait d’être « dépanné » en médicaments sur le champ, ce qui n’est pas du ressort de l’infirmière. Lors de l’audience, l’homme a reconnu les faits : "Oui, je l’ai tapée, je l’ai fait exprès". Les médecins le décrivent comme impulsif, violent lorsqu’il n’obtient pas ce qu’il veut, mais parfaitement conscient de ses actes. Pour preuve, il a déjà mis le feu à une école, avec un but bien précis : aller en prison pour ne plus être à la rue.

L’homme a déjà effectué trois peine de prison. Il est sorti pour la dernière fois en février 2017, il a alors rejoint la rue et n’a pas continué ses soins. Pour cette agression, il est condamné à huit mois de prison ferme. Il doit également verser 2000 euros à l’infirmière à titre provisionnel.

Sources :
- http://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/nantes-44000/nantes-huit-mois-de-prison-pour-avoir-frappe-l-infirmiere-5020154
- https://www.francebleu.fr/infos/faits-divers-justice/l-agresseur-de-l-infirmiere-du-chu-de-nantes-condamne-8-mois-de-prison-ferme-1495817395
- https://www.presseocean.fr/actualite/nantes-au-tribunal-le-jeune-schizophrene-navait-pas-envie-de-parler-de-lui-26-05-2017-231676

Partager l'article