Appel unitaire à la mobilisation du 11 janvier 2022 hôpitaux cliniques EHPAD

Appel unitaire à la mobilisation du 11 janvier 2022 hôpitaux cliniques EHPAD

10 janvier 2022

Nous étions des mil­liers à mani­fes­ter, dans tous les dépar­te­ments, lors de la jour­née natio­nale de mobi­li­sa­tion dans toutes les régions le 11 jan­vier 2022, pour sauver l’hôpi­tal public, à l’appel uni­taire des syn­di­cats AMUF, SNPI CFE-CGC, CGT et de SUD, les col­lec­tifs Inter-Blocs, Inter-Hôpitaux, Inter-Urgences, le Printemps de la psy­chia­trie et la Coordination natio­nale des comi­tés de défense des hôpi­taux et mater­ni­tés de proxi­mité. A Paris la mani­fes­ta­tion par­tait à 13h30 de Cochin Port Royal, pour Varennes.

Pour cette nou­velle année 2022, l’exi­gence d’une Bonne Santé pour les sala­rié.e.s et la popu­la­tion !

Résolument uni·e·s et dans l’action, pour une meilleure Santé et action sociale en 2022 ! Les pro­fes­sion­nel·­le·s et usagè.r·e·s des hôpi­taux et des établissements du sani­taire , médico-social et social public , asso­cia­tif et privé dénon­cent la dégra­da­tion des condi­tions de tra­vail des per­son­nels ainsi que les dif­fi­cultés d’accueil et de prise en charge dans la dignité pour l’ensem­ble de la popu­la­tion. Malgré le dévoue­ment des per­son­nels, la situa­tion s’aggrave avec la pan­dé­mie qui entraîne un sur­croît d’acti­vité à gérer en plus du suivi au quo­ti­dien et clas­si­que des rési­dent·e·s et patient·e·s dans ces établissements.

Les per­son­nels et les étudiant·e·s sont épuisé·e·s et en colère par le manque de lits, de lieux d’accueil et de pro­fes­sion­nels en nombre suf­fi­sant, elles et ils dénon­cent la sur­charge de tra­vail, l’impos­si­bi­lité de faire valoir leurs droits à la for­ma­tion, leur temps de repos et de congé. Et le nombre de fuite et de démis­sions de col­lè­gues ces der­niers mois est plus qu’ inquié­tant.

Les usa­ger·e·s de ces sec­teurs d’acti­vité sont excé­dé·e·s par les délais d’attente, l’éloignement et le manque de struc­tu­res ou d’établissements pour les accueillir, et cons­ta­tent une prise en charge se dété­rio­rant et des restes à charge qui pèsent sur leurs bud­gets.

Notre Système de Santé et d’Action Sociale, c’est l’affaire de nous toutes et tous, fai­sons-nous enten­dre ! Les régu­liè­res annon­ces faites par le minis­tère des Solidarités et de la Santé et le gou­ver­ne­ment sur le sys­tème de Santé qui « tient bon » alors que, paral­lè­le­ment, ceux-ci exi­gent de faire des mil­lions d’économie à tra­vers la loi de Sécurité Sociale 2022 est into­lé­ra­ble .

C’est grâce au seul inves­tis­se­ment des per­son­nels que nos établissements tien­nent bon ! Mais jusqu’à quand ? Les sala­rié.e.s sont épuisé.e.s après 2 ans de sacri­fi­ces cons­tants sur leur temps de repos , de congés et des heures sup­plé­men­tai­res à n’en plus finir , n’ont peu­vent plus et se sen­tent délais­sés par un gou­ver­ne­ment qui se cachent der­rière la ges­tion de crise sani­taire pour ne pas répon­dre à la néces­sité de revoir en pro­fon­deur la tota­lité de sa poli­ti­que en matière de santé et d’action sociale dans notre pays .

Ça suffit ! Il est temps de régler les pro­blè­mes de fond qui tra­verse notre sys­tème de santé et d’action sociale : la fuite des pro­fes­sion­nel.l.e.s , le manque d’effec­tif dans les ser­vi­ces , des condi­tions de tra­vail et sala­ria­les indi­gnes , l’accès et la qua­lité de la prise en charge de la popu­la­tion qui se dégrade et des moyens alloués pour l’hôpi­tal et les établissements qui ne répond pas à la demande et aux besoins de la popu­la­tion.

Il est temps que les pro­fes­sion­nel.l.e.s de ter­rain et les usagè.r·es soient enten­dues pour faire évoluer notre sys­tème de Santé et d’Action Sociale qui est à bout de souf­fle.

IL EST URGENT D’AGIR ! Le Ségur de la santé n’ a pas répondu aux reven­di­ca­tions des per­son­nels et des usagè.r.e.s .

Ensemble soyons mobi­li­sé·e·s en action dans les établissements et dans les ter­ri­toi­res le 11 jan­vier 2022 ! Pour exiger l’ouver­ture de véri­ta­bles négo­cia­tions sur l’avenir de l’hôpi­tal public et des établissements de Santé et de l’Action Sociale avec le Premier Ministre et le Président de la République pour :
• L’aug­men­ta­tion du budget consa­cré à l’hôpi­tal et à nos établissements .
• La reconnais­sance et la fran­che reva­lo­ri­sa­tion géné­rale des car­riè­res médi­ca­les et non médi­ca­les, se tra­dui­sant par une aug­men­ta­tion qui cor­res­ponde aux qua­li­fi­ca­tions et res­pon­sa­bi­li­tés de ces métiers .L’équité de trai­te­ment dans l’attri­bu­tion des mesu­res sala­ria­les issue du pro­to­cole d’accord du Ségur de la santé , l’attri­bu­tion immé­diate des 183 euros pour l’ensem­ble du per­son­nel des sec­teurs du médico-social et sociale . La reconnais­sance du temps de tra­vail des PH et une même valo­ri­sa­tion de la grille sala­riale pour tous les PH.
• Le recru­te­ment immé­diat de cen­tai­nes de mil­liers de pro­fes­sion­nel.l.e.s sup­plé­men­tai­res, un plan de for­ma­tion plu­ri­dis­ci­pli­naire cor­res­pon­dant et donc l’ouver­ture immé­diate d’un grand nombre de places d’étudiant·e·s dans les dif­fé­ren­tes écoles et facultés pour nos pro­fes­sions.
• L’arrêt des fer­me­tu­res de ser­vi­ces, d’établissements et des réou­ver­tu­res de lits, de struc­tu­res, par­tout où cela est néces­saire.
• Une gou­ver­nance des hôpi­taux, des établissements du sani­taire , du médico-social et du social plus ouvert aux per­son­nels et aux usagè.r·e·s
• L’égalité d’accès, d’accueil et de prise en charge de qua­lité pour la popu­la­tion sur tout le ter­ri­toire.

Déterminé·e·s et uni·e·s, le 11 jan­vier et après, sala­rié·e.s et usagè.r·e·s ensem­ble mobi­li­sons-nous pour obte­nir la reconnais­sance de nos métiers, des condi­tions de tra­vail décen­tes, des ser­vi­ces de qua­lité, par­tout, pour toutes et tous !

- « L’État détruit l’hôpi­tal, les per­son­nels n’en peu­vent plus » : mobi­li­sa­tion natio­nale pour la santé
https://basta.media/mobi­li­sa­tion-hopi­tal-public-11-jan­vier-l-etat-detruit-l-hopi­tal-les-per­son­nels-n-en-peu­vent-plus
- Hôpital : appel uni­taire à une nou­velle jour­née natio­nale de mobi­li­sa­tion mardi 11 jan­vier
https://www.lequo­ti­dien­du­me­de­cin.fr/hopi­tal/poli­ti­que-hos­pi­ta­liere/hopi­tal-appel-uni­taire-une-nou­velle-jour­nee-natio­nale-de-mobi­li­sa­tion-mardi-11-jan­vier
- "L’État pro­fite de la crise pour détruire l’hôpi­tal public" : pour­quoi les soi­gnants sont de retour dans la rue
https://www.lamon­ta­gne.fr/paris-75000/actua­li­tes/l-etat-pro­fite-de-la-crise-pour-detruire-l-hopi­tal-public-pour­quoi-les-soi­gnants-sont-de-retour-dans-la-rue_14071244/
- « L’aus­té­rité tue l’hôpi­tal » : plu­sieurs mil­liers de soi­gnants dans la rue à Paris et en région
https://www.lequo­ti­dien­du­me­de­cin.fr/hopi­tal/poli­ti­que-hos­pi­ta­liere/laus­te­rite-tue-lho­pi­tal-plu­sieurs-mil­liers-de-soi­gnants-dans-la-rue-paris-et-en-region-videos

Partager l'article