Appel unitaire à la mobilisation du 31 janvier 2023 hôpitaux cliniques EHPAD

Appel unitaire à la mobilisation du 31 janvier 2023 hôpitaux cliniques EHPAD

25 janvier 2023

Hospitaliers pour nos retraites, tous en grève le 31 janvier !
Appel unitaire de tous les syndicats des hôpitaux APHP : USAP-CGT, SUD, FO AP-HP, CFDT, CFTC, CFE CGC, UNSA, SMPS
A Paris, départ à 14h, de la place d’Italie aux Invalides (via Gobelins, Port Royal, bd Montparnasse)
#NonALaReformeDesRetraites

« Les condi­tions de tra­vail sont déjà insup­por­ta­bles dans les hôpi­taux, tra­vailler plus long­temps pour tou­cher moins, c’est non ! »

La for­mi­da­ble mobi­li­sa­tion de plus de 2 mil­lions de sala­riés dans toute la France, le 19 jan­vier est un pre­mier coup de semonce sévère pour le gou­ver­ne­ment…
IL DOIT RETIRER SA REFORME !

Les agents de la fonc­tion publi­que hos­pi­ta­lière et à l’APHP ont gros à perdre avec cette réforme, nous ne pou­vons pas être seu­le­ment spec­ta­teurs de notre avenir.

Soyons tous acteurs et pré­pa­rons dans chaque ser­vice, ate­lier, bureau, dans nos établissements, la mobi­li­sa­tion.
- Je suis en ser­vice le 31 jan­vier, je me déclare en grève,
- Je suis en repos, je viens mani­fes­ter !!

Le gou­ver­ne­ment Macron contre l’avis de la popu­la­tion ambi­tionne de mettre en place des mesu­res de régres­sions socia­les qui impac­te­ront l’ensem­ble de tra­vailleurs et tra­vailleu­ses.

Le gou­ver­ne­ment Macron confirme son inten­tion de vou­loir impo­ser :
- le recul de l’âge de départ à la retraite de 62 ans à 64 ans,
- l’accé­lé­ra­tion de l’aug­men­ta­tion du nombre d’annuité néces­sai­res pour pou­voir béné­fi­cier de 75% du trai­te­ment de base (172 tri­mes­tres soit 43 années de tra­vail à partir de 2027),
- le recul du départ à la retraite à 62 ans pour les car­riè­res lon­gues,
- la sup­pres­sion des régi­mes spé­ciaux avec l’extinc­tion des droits et d’accès aux régi­mes spé­ciaux à partir du 1er sep­tem­bre 2023.

Les métiers hos­pi­ta­liers sont soumis au quo­ti­dien à des contrain­tes d’horai­res et ryth­mes de tra­vail aty­pi­ques, des condi­tions de tra­vail de plus en plus dégra­dées pour la prise en charge des patients.

Les orga­ni­sa­tions syn­di­ca­les USAP-CGT, SUD, FO AP-HP, CFDT, CFTC, CFE CGC, UNSA, SMPS appel­lent l’ensem­ble des agents et sala­riés de l’APHP à se remo­bi­li­ser et appel­lent leurs syn­di­cats et leurs sec­tions syn­di­ca­les à orga­ni­ser la mobi­li­sa­tion et la grève dans les établissements.

pour :
- le main­tien de notre sys­tème de retraite spé­ci­fi­que (CNRACL),
- le main­tien, le retour et l’élargissement de la reconnais­sance de la caté­go­rie active avec un départ anti­cipé,
- la créa­tion de mil­liers d’emplois titu­lai­res à l’APHP pour l’amé­lio­ra­tion des condi­tions de tra­vail, pour plus de coti­sa­tions socia­les pour le finan­ce­ment de notre caisse de retraite,
- la titu­la­ri­sa­tion de tous les contrac­tuels pour l’égalité des droits, l’emploi et pour plus de coti­sants à notre caisse de retraite,
- l’aug­men­ta­tion immé­diate des rému­né­ra­tions (trai­te­ments de base) par l’aug­men­ta­tion du point d’indice, per­met­tant des recet­tes sup­plé­men­tai­res pour notre caisse de retraite.

Pour le retrait :
- de la réforme des retrai­tes du gou­ver­ne­ment E. Macron, E. Borne.
Contre :
- le recul de l’âge de départ de 62 à 64 ans,
- l’aug­men­ta­tion de la durée des coti­sa­tions pour obte­nir le taux plein.

TOUS ENSEMBLE, LE 31 JANVIER 2023.

MANIFESTATION A PARIS DEPART à 14 HEURES PLACE D’ITALIE

Partager l'article