Grilles salaires infirmiers à l’hopital en 2021

Grilles salaires infirmiers à l'hopital en 2019

7 octobre 2019

Avant le Ségur de la Santé de juin 2020, les infirmières de France étaient payées moins 20% sous le salaire infirmier moyen européen. Avec le Ségur, les deux primes du "complément de traitement" (qui compte pour la retraite, comme la NBI) font passer à -10% (183 euros en décembre 2020) elles resteront donc exploitées et sous payées.
La France passe ainsi de la 26ème place à la 18ème (sur 29 pays de l’OCDE) pour la rémunération des personnels infirmiers. Toute l’imposture du Ségur !
Vous trouverez dans cet article les grilles actuelles en 2021. Pour ce qui est des mesures de fin 2021, avec un effet futur, voir l’article https://www.syndicat-infirmier.com/Salaire-infirmier-grade-1-hopital-FPH-octobre-2021-apres-revalorisation-Segur.html

La précédente revalorisation salariale des infirmières date de la réforme Bachelot de 2010, avec le chantage salaire (catégorie A) contre retraite (perte de la catégorie active). La moitié des infirmières de 2010 sont restées en catégorie A pour conserver cette reconnaissance de la pénibilité.

Le point d’indice des fonctionnaires est bloqué depuis 2010 (à part un geste symbolique de 0,6% en 2016, et 0,6% en février 2017), ce qui se traduit par une perte de pouvoir d’achat de 12%. Une infirmière débute à 1500 euros net (sans primes WE et nuit), soit 1,2 fois le SMIC (contre deux fois le SMIC dans les années 90).

Se rajoute depuis décembre 2020 le "complément de traitement indiciaire CTI" de 183 euros pour les agents à l’hôpital et en EHPAD  : combat en cours pour les agents en médico-social, dans le social, en SSIAD, à l’Education Nationale,...
http://www.syndicat-infirmier.com/Hopital-EHPAD-le-complement-de-traitement-indiciaire-CTI-explique.html

Pour ce qui est des mesures annoncées en avril 2021, avec un effet à partir d’octobre 2021, voir
- les principales mesures : https://www.syndicat-infirmier.com/Revalorisation-salariale-des-soignants-2021-Segur-de-la-Sante.html
- IDE au premier grade, le salaire à partir d’octobre 2021 : https://www.syndicat-infirmier.com/Salaire-infirmier-grade-1-hopital-FPH-octobre-2021-apres-revalorisation-Segur.html
- IDE au second grade, le salaire à partir d’octobre 2021 : https://www.syndicat-infirmier.com/Salaire-infirmier-grade-2-hopital-FPH-octobre-2021-apres-revalorisation-Segur.html

Le protocole Parcours professionnels, carrières et rémunérations PPCR avait antérieurement organisé une évolution des grilles indiciaires sur plusieurs années. Pour ce qui est de l’infirmière débutante, au premier échelon de l’IDE en catégorie A (ISGS), l’indice majoré (IM) est passé de
- 373 en 2017,
- 2018 rien, aucune évolution
- à 388 en 2019, donc 15 points à 4,68 soit 70 euros brut/mois en plus

« Dans la plupart des pays de l’OCDE, le salaire des infirmiers est au-dessus du salaire moyen de l’ensemble des travailleurs de son pays. 26ème sur 29, la France est la seule exception du G20. Avec un diplôme équivalent à une licence (trois ans d’études) et des conditions de travail très exigeantes, les 500.000 infirmiers hospitaliers français perçoivent une rémunération inférieure de 5% au salaire moyen en France. En Allemagne, un infirmier gagne 13% de plus que le salaire moyen, en Espagne 28% de plus. » précise Thierry Amouroux, le porte-parole du Syndicat National des Professionnels Infirmiers (SNPI CFE-CGC)

Dans le secteur privé, c’est une convention collective qui fixe la grille des salaires des infirmières et implique des règlements différents. Plus de souplesse, mais parfois moindre rémunération, avec un salaire brut moyen de 2215 € mensuels.
http://www.syndicat-infirmier.com/Revalorisation-salariale-soignants-territoriale-FPT-et-hopitaux-militaires.html

Dans le public, le traitement brut mensuel se calcule en multipliant son indice majoré (IM) par la valeur du point (4,686 depuis le 1er février 2017).

Le traitement net d’une infirmière de soins généraux en catégorie A au 1er Grade ISGS (en hôpital ajouter les 183 euros de CTI) :
- 1.513 euros (indice 388, échelon 1 qui dure 2 ans)
- 1.573 euros (indice 397, échelon 2 qui dure 3 ans)
- 1.675 euros (indice 416, échelon 3 qui dure 3 ans)
- 1.778 euros (indice 437, échelon 4 qui dure 3 ans)
- 1.885 euros (indice 469, échelon 5 qui dure 3 ans)
- 2.017 euros (indice 500, échelon 6 qui dure 3 ans 1/2)
- 2.158 euros (indice 521, échelon 7 qui dure 4 ans)
- 2.222 euros (indice 541, échelon 8 qui dure 4 ans)
- 2.304 euros (indice 565, échelon 9 qui dure 4 ans)
- 2.415 euros (indice 591, échelon 10 qui dure jusqu’à la retraite)

A cela s’ajoute (même montant qu’en catégorie B) :
- la prime de WE (46,42 euros pour 8h le dimanche),
- la prime de nuit (1,07 euro par heure !),
- la prime de contagion (31 centimes par jour !).

Par ailleurs :
- une IDE exerçant en gériatrie perçoit une NBI de 10 points (46 euros)
- une IDE exerçant à titre exclusif dans les blocs opératoires, en dialyse, en électrophysiologie, en néonatalogie ou en réa néonatale perçoit une NBI de 13 points (60 euros)

Traitement net d’une infirmière de soins généraux en catégorie A au Grade 2 ISGS (en hôpital ajouter les 183 euros de CTI) :
- 1.735 euros (indice 416, échelon 1 qui dure 2 ans)
- 1.791 euros (indice 432, échelon 2 qui dure 2 ans)
- 1.859 euros (indice 452, échelon 3 qui dure 2 ans)
- 1.945 euros (indice 472, échelon 4 qui dure 2 ans)
- 2.030 euros (indice 495, échelon 5 qui dure 3 ans)
- 2.124 euros (indice 518, échelon 6 qui dure 3 ans 1/2)
- 2.222 euros (indice 542, échelon 7 qui dure 4 ans)
- 2.321 euros (indice 565, échelon 8 qui dure 4 ans)
- 2.419 euros (indice 592, échelon 9 qui dure 4 ans)
- 2.517 euros (indice 617, échelon 10 qui dure jusqu’à la retraite)

Le grade 2 est accessible aux agents ayant atteint depuis plus d’un an le 5ème échelon du grade 1, et comptant au moins 10 ans de services effectifs dans le présent corps, dans la limite du quota fixé.

Pour les infirmières des échelons suivants, l’évolution de 2017 à 2019 :
- 2ème : de IM392 à IM395, 5 points, soit + 23 euros brut
- 3ème : de IM412 à IM416, 4 points, soit + 19 euros brut
- 4ème : de IM434 à IM437, 3 points, soit + 14 euros brut
- 5ème : de IM467 à IM469, 2 points, soit + 9 euros brut
- 6ème : de IM498 à IM500, 2 points, soit + 9 euros brut
- 7ème : de IM519 à IM521, 2 points, soit + 9 euros brut
- 8ème : de IM539 à IM541, 2 points, soit + 9 euros brut
- 9ème : de IM562 à IM565, 3 points, soit + 14 euros brut

Source : Décret n° 2016-648 du 19 mai 2016 relatif au classement indiciaire applicable aux fonctionnaires régis par le décret n° 88-1077 du 30 novembre 1988 portant statuts particuliers des personnels infirmiers de la fonction publique hospitalière
https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000032551889&dateTexte=&categorieLien=id

Pour l’évolution en 2021, voir
https://www.fonction-publique.gouv.fr/ma-remu/quoi-de-neuf-par-metiers/infirmiers-et-paramedicaux/categorie-a-infirmiers/infirmier-grade-2

Voir aussi https://www.grouperandstad.fr/wp-content/uploads/2019/05/appel-medical-cp-baro-salaires-medical-2019-26-04-2019-vf-2.pdf

Pour Thierry Amouroux, le porte-parole du Syndicat National des Professionnels Infirmiers (SNPI CFE-CGC), «  Passons sur le fait que le protocole PPCR est antérieur à l’élection du Président Macron, et que la seule contribution du Gouvernement d’Edouard Philippe a été de geler l’application du décret en 2018, décalant tout d’une année, ce qui a dégradé encore le pouvoir d’achat des professionnels.

« La réalité montre que l’évolution est bien loin des 200 euros évoqués par le Premier Ministre ! Pour la majorité des infirmières, l’évolution de 2017 à 2019 correspond à une aumône de 2 points d’indice (9 euros brut, du 5ème au 8ème échelon) ! »

- Salaire infirmier : le Premier Ministre se moque des infirmier(e)s... https://www.infirmiers.com/profession-infirmiere/presentation/salaire-infirmier-premier-ministre-se-moque-des-infirmiers.html
- "200 euros de plus par mois" pour une infirmière depuis le début du quinquennat : vraiment ? https://www.egora.fr/actus-pro/paramedicaux/51477-200-euros-de-plus-par-mois-pour-une-infirmiere-depuis-le-debut-du
- Salaire des infirmiers : le Premier Ministre se trompe https://www.cadredesante.com/spip/infos/breve/salaire-des-infirmiers-le-premier-ministre-se-trompe
- Les infirmiers débutants ont-ils vu leur salaire augmenter de 200 euros sous Macron, comme l’affirme Edouard Philippe ? https://www.liberation.fr/checknews/2019/10/09/les-infirmiers-debutants-ont-ils-vu-leur-salaire-augmenter-de-200-euros-sous-macron-comme-l-affirme-_1756447
- Hôpital : des lits fermés faute de soignants, les salaires en question
https://www.liberation.fr/depeches/2019/10/17/hopital-des-lits-fermes-faute-de-soignants-les-salaires-en-question_1758120

Document(s) joint(s) à l'article
Com Presse salaire infirmier 2019 - (356.3 ko) - PDF
Partager l'article