APHP : La révolte de l’encadrement !

28 février 2013

Déclaration de la communauté cadre de santé au CTE du GH Lariboisière/St Louis du 15/02/2013

Depuis le 6 décembre 2012 la mobilisation de l’encadrement
avec l’intersyndicale a permis d’obtenir
la parution du décret de revalorisation des grilles
salariales et au niveau de la DRH APHP l’ouverture
de réunions sur leurs revendications.
Les séances ont été interrompues faute de qualité
de dialogue social.

Par conséquent, nous élu-e-s du personnel portons
et accompagnons les revendications des cadres et
souhaitons vous faire part de leur quotidien qui ne
cesse d’aggraver leurs conditions de travail :
- Horaires sans respect des limites réglementaires
- Temps de récupération non pris et CET qui explosent
- Heures supplémentaires non rémunérées
- Augmentation des faisant fonction de cadres et cadres supérieurs
- Diminution du nombre de promotions professionnelles cadres
durant ces cinq dernières années
- Glissement des tâches des cadres supérieurs vers les cadres
de proximité
- Augmentation du périmètre du travail des cadres, et notamment
de nuit (puisque des postes ont été supprimés) dues
aux restructurations
- Chronicité de postes de cadres vacants pourvus en partie par
des faisant fonction de cadres (à l’APHP 2947 cadres de
proximité toute filière confondue sont en poste dont 572 FF
cadres soit 20% de l’effectif global (Cf. rapport Santiago- mai
2012)).

Aujourd’hui, nous devrions aborder au point 7 : la politique
d’encadrement au sein du GH.
Compte-tenu des difficultés de dialogue et d’écoute
concernant leurs revendications, les élu-e-s du CTE GH
demandent à ce que le point 7 soit reporté et que de
vraies négociations s’organisent au sein de notre Institution.

Dès la première réunion, nous nous sommes trouvés
dans une situation de blocage suite au non-respect par le
DRH du siège, sur le libre choix du décompte horaire/
forfait, établi par le décret n°2002-9 du 4 Janvier 2002,
protocoles RTT 2003.

L’encadrement a pris acte de ce non-respect de la réglementation
 : le DRH demande quotidiennement aux
cadres de faire appliquer la réglementation du travail
pour tous les agents, il la refuse aux cadres !
Vous n’êtes sans savoir que les conditions de travail
de l’encadrement sont de plus en plus difficiles et
méritent tout de même un peu « d’attention » et de
compréhension de la part des Directions.

Vous, comme nous, et comme le corps médical et le personnel
sommes au centre de l’organisation et des soins ;
les cadres vous demandent donc de comprendre les raisons
qui les obligent à se mobiliser pour faire valoir leurs
droits et de les soutenir dans leurs actions tant localement
qu’en central.

CGT SMPS CFDT CFE-CGC FO SUD

Partager l'article