Diplôme, LMD et reconnaissance universitaire

CPU : les universitaires proposent un strapontin aux IDE !

Pour l’intégration universitaire, mieux vaut un Diplôme d’Ecole de sage-femmes, qu’un Diplôme d’Etat d’Infirmière !

12 juin 2009

Pour la CPU "Conférence des Présidents d’Université", les Ecoles de sage-femmes vont pouvoir être rapidement intégrées à l’université, mais pas les IFSI (un jour peut être...)

Pour les braves petites infirmières, "la CPU considère que la délivrance du grade de licence constitue un compromis permettant l’engagement du processus d’universitarisation de ces formations, tout en permettant la poursuite de la délivrance du diplôme d’État en soins infirmiers." Tels sont les termes d’une position votée par l’assemblée générale qui s’est réunie le 16 avril 2009.

Président de la commission « santé » de la CPU, Yvon Berland fait le point sur ce dossier dans un entretien accordé à l’AEF. Il indique que les présidents d’université sont favorables à l’intégration rapide des écoles de sages-femmes, et « à terme » des Ifsi (Instituts de formation en soins infirmiers), dans les universités.
-  AEF : Où en est le LMD pour les formations paramédicales ?
- Yvon Berland : La réforme sera appliquée à la rentrée prochaine pour la formation en soins infirmiers, et probablement à la rentrée 2010 pour les kinésithérapeutes et les orthophonistes... A la fin de leur cursus, les élèves infirmiers obtiendront, en plus de leur diplôme d’exercice, le grade de licence, et non le diplôme de licence. En effet, il n’est pas possible d’attribuer deux diplômes pour la même formation, et priorité est donnée au DE.

Le SNPI trouve curieux que ce qui est possible pour les Ecoles de sage-femmes, ne le soit pas pour les IDE ! Deux poids, deux mesures ?

Partager l'info



 


toute l’Actualité