Santé publique

Cantines scolaires et allergies alimentaires

8 septembre 2016
Cantines scolaires, allergies alimentaires

Les élèves dont l’état de santé nécessite un régime alimentaire particulier peuvent apporter leur paniers repas à l’école et déjeuner avec les autres enfants. Pour cela, il est nécessaire néanmoins de mettre en place au sein de l’établissement un projet d’accueil individualisé (PAI).

La restauration scolaire répond à une double exigence : maintenir la qualité nutritionnelle des repas et mieux informer les parents, notamment sur les questions liées à la sécurité alimentaire.

L’alimentation d’un enfant d’âge scolaire est essentielle pour sa croissance, son développement psychomoteur et ses capacités d’apprentissage. Elle doit être équilibrée, variée et répartie au cours de la journée : 20 % du total énergétique le matin, 40 % au déjeuner de midi, 10 % à quatre heures et 30 % le soir.

Il est difficile de prévoir des menus spécifiques pour les élèves dont l’état de santé nécessite un régime alimentaire particulier. La mise en place de "paniers repas" dans le cadre d’un projet d’accueil individualisé doit être favorisée. La famille assure alors la pleine responsabilité de la fourniture du repas, du conditionnement et du transport. La chaîne du froid doit être impérativement respectée, de la fabrication du repas par la famille jusqu’à sa présentation à l’enfant lors du déjeuner à l’école.

Le projet d’accueil individualisé est signé par les différents partenaires convoqués au préalable par le chef d’établissement. Le médecin scolaire rencontre l’élève et/ou sa famille afin de cerner les difficultés de l’élève. À partir des informations recueillies auprès de la famille et du médecin, il déterminera les aménagements susceptibles d’être mis en place.

Plus de détails sur http://eduscol.education.fr/cid8459...

Partager l'info



 


toute l’Actualité