Santé publique

Dangers de l’aspartame pour les femmes enceintes

L’Agence nationale chargée de la sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) indique "Dans le cadre de la veille permanente qu’elle exerce, l’Anses va examiner sans délai ces nouvelles études en vue d’éventuelles recommandations aux autorités françaises, et saisira le cas échéant l’autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA), compétente sur le sujet pour une réévaluation du risque."

12 janvier 2011

Les édulcorants provoqueraient des naissances avant terme chez les femmes, selon une étude réalisée sur 60.000 danoises, tandis que des expériences menées sur des souris consommant ces produits concluent à un risque accru de cancer, selon deux études récentes dont les scientifiques du Réseau environnement santé (RES) se font l’écho.

La consommation de ces édulcorants est énorme : l’aspartame, édulcorant le plus utilisé au monde se retrouve dans plus de 6.000 produits. Chez les enfants et les femmes en âge de procréer, l’absorption quotidienne est estimée à 2,5 à 5 mg par kg de poids corporel. La dose journalière admissible établie par l’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) est de 40 mg/kg.

Une étude, conduite par le Danois Thorhallur Halldorsson, publiée fin 2010 dans l’American journal of clinical nutrition, a étudié l’impact des boissons light ou sans sucre -c’est à dire contenant un édulcorant- sur près de 60.000 Danoises enceintes.

Il apparaît que la consommation d’au moins une boisson gazeuse contenant un édulcorant augmente en moyenne de 38% les risques de naissance avant terme. L’augmentation des risques est de
- 27% si l’on n’en boit qu’une par jour,
- 35% si l’on en boit 2 ou 3,
- 78% quand c’est plus de 4...

L’impact est moindre quand les boissons sont non gazeuses, l’augmentation du risque allant de 11 à 29%. Il est vrai qu’elles comportent, selon les chercheurs, 2 à 3 fois moins des deux édulcorants principaux (aspartame surtout et acesulfame-K, parfois associé) que les boissons gazeuses, étant en revanche plus riches en cyclamate et saccharine.

Publiée il y a quatre mois dans l’American Journal of industrial medicine, une étude du chercheur italien Morando Soffritti, de l ?Institut Ramazzini de recherche en cancérologie environnementale, corrobore quant à elle deux études antérieures menées sur les impacts de l’aspartame chez les rats.

Elle établit que cet édulcorant élève les risques de cancers du foie et du poumon chez 240 souris mâles, exposées de la gestation à la mort. Les risques ne sont pas augmentés chez les femelles, qui pourraient bénéficier d’une "résistance de genre".

Les chercheurs italiens estiment "urgent" de réévaluer les réglementations actuelle. "Est-ce qu’on attend que les études sur les rongeurs soient vérifiées chez l’homme ?", demande André Cicolella, président du Réseau environnement santé (RES).

L’Anses (Agence française de sécurité sanitaire alimentation/environnement) a indiqué le 12 janvier 2011 qu’elle allait "examiner sans délai ces nouvelles études en vue d’éventuelles recommandations aux autorités françaises" et, le cas échéant, une saisine de l’EFSA. http://www.anses.fr/index.htm

L’aspartame a fait l’objet d’une autorisation de mise sur le marché fut accordée à l’aspartame par la FDA (États-Unis) de juillet 1974 à décembre 1974. Suite à de possibles effets toxiques et cancérigènes sur le cerveau par l’aspartame ou ses métabolites, l’autorisation fut suspendue jusqu’en 1981 aux États-Unis. L’aspartame est autorisé en France en 1988. Son emploi est harmonisé par l’Union européenne (directive 94/35/CE) en 1994.

Pour l’instant, l’aspartame est reconnu sûr pour la consommation humaine dans 90 pays, notamment par les agences de sécurité sanitaire comme l’Autorité européenne de sécurité des aliments.

Autres articles dans la presse :
- http://www.europe1.fr/Sante/Sante-l...
- http://www.lesechos.fr/entreprises-...
- http://www.francesoir.fr/sante/sant...
- http://tempsreel.nouvelobs.com/actu...
- http://www.20minutes.fr/article/651...

Partager l'info



 


toute l’Actualité