Santé publique

Harmonisation des étiquetages d’injectables

Des organisations comme le SNPI CFE-CGC ne sont toujours pas consultées par l’AFSSAPS.

27 mai 2009

Nous devons dénoncer le fait que les infirmières ne sont pas consultées sur la forme de présentation des médicaments, alors qu’elles en sont les principales utilisatrices. La ressemblance de présentation a toujours constitué un risque et il a été aggravé par l’introduction des médicaments génériques avec des ressemblances de dénomination et des présentations non unitaires.

Le plan d’harmonisation des étiquetages des petits conditionnements de solution injectable a abouti en 2007 à la mise à disposition d’étiquetages harmonisés pour les solutions injectables contenant de l’adrénaline, de l’atropine, de l’éphédrine ou du chlorure de potassium. Détails et circulaire : lire l’article

Aujourd’hui, la deuxième étape concerne une quarantaine de substances actives dont les électrolytes, les anesthésiques et quelques molécules considérées prioritaires. La mise à disposition des nouvelles ampoules est prévue au plus tard le 2 avril 2009 (et au plus tard le 4 mai 2009 pour les spécialités à usage dentaire).

Elle s’accompagnera d’une circulaire cosignée par la DHOS et l’Afssaps, ainsi que d’une information diffusée par les laboratoires pharmaceutiques.

L’Afssaps signale qu’aucun rappel de lot, ni de procédure d’échange ne sont prévus.

Dans l’article "Attention : présentation médicamenteuse avec risque d’erreur", nous attirions l’attention des collègues sur des présentations et étiquettes de médicaments qui majorent le risque d’erreur. Cette "banque de données" est un garde-fou supplémentaire, merci de nous indiquer par mail si vous constatez un risque de confusion entre deux produits non listés. Vous pouvez écrire également à ERREUR.MEDICAMENTEUSE@afssaps.sante.fr.

Partager l'info



 


toute l’Actualité