Derniers articles +++

Il faudra compter avec la CFE-CGC !

La CGT, la CFDT, FO, la CFE-CGC et la CFTC conservent leur statut de syndicats représentatifs. Les autres organisations n’ont pas atteint le seuil de 8%.

2 avril 2013

Aujourd’hui est franchie une étape importante dans la reconnaissance de la représentativité des organisations syndicales de salariés : la mesure de leur audience tant au niveau national interprofessionnel que par convention collective.

D’après les chiffres que la DGT (Direction générale du travail) vient de communiquer le 29 mars 2013, au niveau national interprofessionnel et au niveau des branches depuis 2007 :

La CFE-CGC est fière des résultats de son audience catégorielle (techniciens, agents de maîtrise, ingénieurs, cadres ou assimilés) de 18,14 %, soit plus double du seuil minimal requis !

Cette mesure est une première et ne peut se comparer à aucune autre. Elle résulte de la consolidation des voix obtenues par la CFE-CGC lors des élections professionnelles d’entreprise dans les collèges où se trouvent des salariés visés par ses statuts, auxquelles s’ajoutent les voix recueillies dans le deuxième collège aux élections TPE et dans le collège « production » des élections aux chambres d’agriculture.

À la table des négociations nationales interprofessionnelles, couvrant tous les salariés, la CFE-CGC pèse 10,78 % et devient la quatrième organisation par ordre d’importance, n’en déplaise à certains !

Ces résultats nationaux et interprofessionnels permettent aussi d’être automatiquement considérée comme représentative dans l’ensemble des branches professionnelles quels que soient les scores obtenus dans les différentes spécialités, signale le ministère du Travail dans un dossier de presse.

Avec + 1% par rapport à 2006, la CFE-CGC est incontestablement une organisation syndicale dans laquelle les salariés de l’encadrement se reconnaissent et qui compte dans le paysage syndical français (CGT 30%, CFDT 29%, FO 18%, CFTC 10 %).

Partager l'info



 


toute l’Actualité