Vie pratique

Les annuaires du web à éviter

13 octobre 2013

Le site internet de 60 millions de consommateurs publie en ligne une liste (non exhaustive) des annuaires du web à éviter.

Les consommateurs cherchent parfois les coordonnées d’un professionnel (médecin, plombier, fleuriste…) par un moteur de recherche sur internet. Le moteur peut alors proposer des annuaires qui renvoient vers un numéro surtaxé censé assurer la mise en relation avec le professionnel (et cela sans l’accord du professionnel concerné).

Cette pratique est dorénavant prohibée, l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep) ayant, depuis le 1er juillet 2013, interdit d’affecter un numéro surtaxé « à une personne physique ou morale […] sans avoir recueilli, préalablement et de manière explicite […] son consentement pour être jointe par un tel numéro ».

En effet, le régulateur, en charge de l’attribution des numéros surtaxés, s’inquiète d’une possible pénurie de numéros due à l’expansion de ces sites. Un comble… Ces annuaires ont tous recours aux plus onéreux des numéros surtaxés autorisés : les 0899, facturés 1,35 € par appel puis 0,34 € la minute.

Ces sites, qui ont en quelque sorte inventé l’annuaire payant, présentent des « risques de tromperie de l’internaute », pointe également l’Arcep. Seule une mention, pas toujours très visible ni très compréhensible, peut faire comprendre au consommateur que le numéro affiché n’est pas celui du professionnel, mais celui d’un service d’aiguillage… « Il paie pour quelque chose qui est un simple renvoi d’appel », décrypte un observateur.

Le site de 60 millions de consommateurs est édité par l’Institut national de la consommation (INC). La site est est la fin de l’article : http://www.60millions-mag.com/actua...

Partager l'info



 


toute l’Actualité