AP-HP hôpitaux de Paris

Nouvelle pénurie de draps à l’AP-HP

Note publiée le 28/11/12 sur le blog du journaliste de Libération, Eric Favereau « La plume et le bistouri », sous le titre "Les hôpitaux franciliens dans de sales draps" http://societe.blogs.liberation.fr/...

9 décembre 2012

En mars 2012, nous avions dénoncé la situation des patients obligés de venir avec leurs draps dans des hôpitaux AP-HP. La gestion en flux tendus et les mesures d’économies qui causent cette pénurie, digne d’un pays en voie de développement (On ne change plus les draps, on les retourne), est de nouveau signalée par la presse :

Le diable se cacherait-il dans les détails ? L’histoire se passe ces jours-ci, dans un grand hôpital de l’Ile-de-France. Des infirmières et des médecins échangent des mails pleins de colère sur l’intranet de leur établissement. L’une d’elle écrit : « Comment peut-on accueillir dignement des patients sur des brancards sans draps ? C’est ce qui s’est passé ce week-end à l’arrivée à 8 heures, il n’y avait pas de draps de disponibles dans le roll !!! Il fait, pourtant, froid dans les couloirs du SAU [service d’accueil et d’urgences, ndlr]. Trop de personnes attendent dans les couloirs des heures (pour ne pas dire des jours !!) et nous ne pouvons même pas les couvrir. »

Des draps qui manquent… Ce n’est pourtant pas le poste de dépenses le plus élevé. Une kiné d’un autre service surenchérit immédiatement : « Vous pouvez d’ores et déjà préparer des réassorts… Nous avons des patients dont les draps n’ont pas été changés depuis au moins 3 jours. Sans compter le manque de couvertures. Comment allons nous procéder aux préparations des patients allant au bloc… Je sais que vous n’y pouvez rien, mais nous allons finir par ne plus pouvoir accueillir des patients faute de linge. » Et d’ajouter : « Mais quelle image donnons-nous de notre établissement ? Les patients ont froid et nous n’avons rien à leur proposer. Cela devient vraiment très difficile à gérer sur le terrain ! »

Quid de la direction de l’hôpital qui reçoit aussi ces alertes ? Pas de réponse, juste ce mail très administratif : « Je vous informe du pourcentage réduit par la Blanchisserie interhospitalière. Ces chiffres très bas vous handicapent et nous mettent dans un embarras certain. Mais nous ferons de notre mieux pour vous dépanner. »

Pour des raisons mystérieuses, le budget blanchisserie est en baisse de 20 à 30% selon les postes. Alors un soignant s’emballe : « Toutes ces restrictions ! C’est très inquiétant… Il est où le respect du patient, de la dignité de la personne, de l’être humain ? » Un chef de clinique enfonce le clou : « Il faut aussi rajouter à tout cela le manque de matériel récurent pour travailler : pas de gel ; plus de gants. Nous passons aussi notre temps à dépanner les services des uns et des autres en linge et en matériel… Sans parfois trouver de solution pour nos patients âgés hospitalisés qui ont froid ! » Une infirmière, enfin, se désole : « Va-t-il falloir couper les draps en 2 ? »

Cette histoire de pénurie de draps n’a rien d’exceptionnelle. Ces deniers semaines, plusieurs cas ont été notés à l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris, à Bichat ou à la Pitié. On a ainsi demandé à des parents dont l’enfant allait être hospitalisé de venir avec des draps. Ainsi va, parfois, la logistique dans les hôpitaux de France.

Eric Favereau

Note publiée le 28/11/12 sur le blog du journaliste de Libération, Eric Favereau « La plume et le bistouri », sous le titre "Les hôpitaux franciliens dans de sales draps" http://societe.blogs.liberation.fr/...

La pénurie et les ruptures de stock concernent aussi des produits type seringues, ou des médicaments : http://www.syndicat-infirmier.com/R...

Sur la précédente pénurie :
- http://www.leparisien.fr/economie/p...
- http://www.europe1.fr/France/Quand-...
- http://paris-ile-de-france.france3....
- http://www.rmc.fr/editorial/238527/...
- http://www.francesoir.fr/actualite/...
- http://sante.lefigaro.fr/actualite/...
- http://www.challenges.fr/economie/2...

Partager l'info



 


toute l’Actualité