AP-HP hôpitaux de Paris

RTT grève le 17 novembre à l’appel de six syndicats AP-HP

Mobilisation de l’intersyndicale CGT/SUD/FO/CFE-CGC/UNSA/CFTC contre le protocole Hirsch/CFDT : Régression Trahison Tromperie

31 octobre 2015
RTT APHP manifestation

Martin HIRSCH et la CFDT se félicitent d’avoir signé un accord le 27 octobre sur le « nouveau cadre de l’organisation du travail qui sera mis en place, au plus tard au 1er septembre 2016, pour l’ensemble de l’AP-HP ». Toutes les catégories, toutes les équipes, sont concernées et vont être impactées !

Cet accord reprend presque intégralement le texte initial que le directeur général avait présenté en mars aux organisations syndicales et contre lequel se sont mobilisés par la grève et les manifestations des milliers de personnels lors de 6 journées d’action, de mai à octobre. La Direction de la CFDT a donc fait le choix de trahir le mandat du personnel, alors que le mouvement social avait reculé le projet Hirsch (prévu pour le 18 juin).

La Direction générale de l’AP-HP a conclu un accord minoritaire avec la CFDT (seulement 15% des suffrages aux dernières élections professionnelles) contre les milliers de personnels exigeant le retrait du projet de réforme.

Martin HIRSCH sachant que son protocole restera minoritaire et donc illégitime, s’empresse d’écrire aux organisations syndicales la phrase suivante : « Ce protocole central servira de socle au projet d’organisation du travail et des temps de repos que je déciderai, conformément aux dispositions du code de la Santé publique dans son article L 6143-7, après avis des instances centrales. ». Preuve qu’il s’assoit sur tout réel dialogue social, la signature du protocole fraichement signé par ses comparses, et les revendications des personnels !!!

Avec cet accord, la direction générale avec la complicité de la CFDT veut passer en force pour démanteler le cadre actuel d’organisation du travail en 3 équipes (matin, après-midi et nuit) avec les références horaires de 7h50 et de 7h 36 qui sont le socle commun actuel pour la très grande majorité des personnels .

Ce protocole CFDT/HIRSCH c’est :
- la suppression des équipes fixes du matin et de l’après-midi,
- la mise en place de 9 schémas horaires (article 6)
- la possibilité de schémas horaires différents sur la base d’un projet de service (article 6).
- L’extinction progressive des 7h36
- Les nouveaux embauchés uniquement en 7h30 ou 7 heures
- La suppression des 7h50, soit 6 jours RTT de moins pour 12 000 agents

Restons fidèles à nos revendications : « pas un jour de repos en moins, pas un sacrifice en plus ! » C’est toujours le mot d’ordre des 6 organisations unies CGT, SUD, FO, UNSA, CFTC, CFE-CGC, représentant 85% du personnel.

Et ils osent expliquer à l’article 9 que « l’alternance programmée des horaires continus de matin et d’après-midi » qui sera effective au 1er septembre 2016, n’est pas l’adaptation aux pics d’activité ! Qui croient-ils tromper ?! Depuis des années, la prise de nos jours de repos sont assujettis à l’activité (en hausse de 2% chaque année) et à la nécessité de service !

Il s’agit bien d’instituer une déréglementation généralisée, afin d’adapter les plannings et les horaires des personnels à l’activité au détriment de nos vies de famille et de nouveaux sacrifices imposés aux agents de l’APHP.

Selon les signataires, cet accord aurait pour but de « concilier vie professionnelle et vie personnelle » !!!. De qui se moquent Martin Hirsch et la CFDT ?!

Comment peuvent-ils affirmer cela quand les personnels vont devoir venir travailler plus souvent à l’hôpital (de 4 à 6 jours de plus par an) avec notamment la suppression de jours RTT, de la fête des mères pour 34 000 mamans, la perte des jours forfait protocole pour 74 223 agents,… avec la mise en place de la grande équipe (7 heures-21 heures),…

Par ailleurs, l’objectif du D.G depuis le début, est la réalisation du plan d’économie de L’APHP de 150 millions d’euros, en droite ligne du pacte d’austérité de 50 milliards d’euros décidé par le gouvernement Hollande-Valls-Macron !

Contre le coup de force de Martin HIRSCH et de la CFDT, l’intersyndicale propose aux personnels de se réunir en assemblée générale pour organiser des actions locales en préparation d’une large riposte unitaire pour la journée de grève : « rassemblement et manifestation le mardi 17 novembre 2015. »

L’USAP-CGT, SUD Santé, FO AP-HP, CFTC, UNSA, CFE-CGC appellent les personnels à réaffirmer avec encore plus de force leur exigence de « Retrait du protocole d’accord HIRSCH-CFDT » en signant la pétition intersyndicale, qui a d’ores et déjà recueilli plus de 15 000 signatures !

L’intersyndicale USAP-CGT, SUD Santé, FO AP-HP, CFTC, UNSA, CFE-CGC lance un ultimatum à Martin HIRSCH : « Si le soir du 17 novembre, le protocole du 27 octobre n’est pas retiré, alors la question de la grève totale, illimitée jusqu’à son retrait sera à l’ordre du jour ».

Le coût social minimal et immédiat du protocole HIRSCH/CFDT, pour les agents :
- Les 74.223 agents de l’AP-HP perdraient les deux jours de « forfait protocole » FP, soit 148.446 jours, équivalent à 707 ETP
- Les 11.869 agents en 7h50 perdraient 4 jours de plus, soit 47.476 jours, équivalent à 226 ETP
- En 2014, 33.766 jours « Fête des Mères » ont été donnés, représentant l’équivalent de 161 ETP.

Soit l’EQUIVALENT de 1094 emplois au minimum récupérés en nous faisant travailler encore plus !!!

NON L’EMPLOI N’EST PAS SAUVE A L’AP-HP C’EST UNE NOUVELLE VAGUE DE SUPPRESSION QUI S’ANNONCE !!!

Pour les prochaines années, la Ministre de la santé affiche l’objectif de 22 000 emplois à supprimer dans les hôpitaux .. Notre Directeur Général avait annoncé, dans le cadre de son chantage à l’emploi, un objectif 4 000 emplois supprimés à l’APHP…

La réduction du temps de travail et l‘amélioration des conditions de travail et de prise en charge des patients passent par la création d’emplois à l’APHP …

Document(s) joint(s) à l'article

tract APHP 17.11.15 protocole Hirsch/CFDT (2.1 Mo)

Partager l'info



 


toute l’Actualité