Réaction syndicale

Négociation AGIRC ARRCO du 25 novembre 2010 : première étape réussie !

Le premier objectif de la CFE CGC est atteint : dispositif qui permet le financement de la retraite complémentaire Agirc Arrco à taux plein avant 65 ans, l’AGFF est prorogé jusqu’au 30 juin 2011.

27 novembre 2010

L’accord AGFF permet de garantir une retraite sans abattement à l’AGIRC et à l’ARRCO, pour un salarié liquidant sa retraite entre 60 et 65 ans au régime général. Si cet accord n’avait pas été prorogé le salarié aurait été pénalisé par un abattement sur ses retraites AGIRC/ARRCO, pouvant atteindre 22 %.

Notre priorité est de protéger les salariés afin qu’ils puissent partir en retraite au premier semestre 2011 dans des conditions inchangées, le temps de négocier. L’accord signé hier en fin de séance par la CFE-CGC reprend la mesure suivante : « …l’accord national interprofessionnel du 23 mars 2009 sur les régimes de retraite complémentaire est prorogé jusqu’au 30 juin 2011, date à laquelle il cessera de produire ses effets ».

Nous entrons maintenant dans la phase de diagnostic sur les perspectives financières des régimes. L’objectif est de négocier les leviers permettant de garantir de manière pérenne le niveau des retraites complémentaires. L’enjeu est bien le maintien du niveau de vie à la retraite et la défense du taux de remplacement pour toutes les générations et notamment les plus jeunes.

Composition de la délégation CFE-CGC pour la négociation Agirc-Arrco autour de Danièle Karniewicz : Bernard Boulery, Gilles Castre, Alain Giffard, Serge Lavagna et Claudio Scharager.

Communiqué confédéral CFE-CGC du 25.11.10

Document(s) joint(s) à l'article

info CFE-CGC (206.2 ko)

Partager l'info



 


toute l’Actualité