Santé publique

ANSM : Rupture de stock d’Anapen (épinéphrine) en France

8 juin 2012

Des difficultés d’approvisionnement récentes d’Anapen, stylo auto-injecteur d’adrénaline (épinéphrine), ont été signalées à l’ANSM, dues à une suspicion de défaut de qualité qui porterait sur certaines seringues pré-remplies. Ce défaut pourrait entraîner une difficulté ou une impossibilité à administrer le produit.

Compte tenu de l’absence d’alternative thérapeutique de cette forme d’adrénaline auto-injectable en France, l’ANSM a décidé de ne pas procéder au rappel des lots d’Anapen et a demandé au laboratoire Bioprojet, exploitant de ces spécialités, d’identifier rapidement toute solution afin d’éviter toute rupture d’approvisionnement en auto-injecteur d’adrénaline sur le territoire. L’investigation du défaut de qualité qui concernerait certaines seringues est en cours.

Un point d’information est en ligne sur www.ansm.sante.fr (http://www.ansm.sante.fr/S-informer...). Il sera actualisé en fonction de nouvelles informations.

L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), créée par la loi du 29 décembre 2011 relative au renforcement de la sécurité sanitaire du médicament et des produits de santé, a été mise en place le 1er mai 2012 (à la suite de la publication du décret n° 2012-597 du 27 avril 2012 ). Etablissement public placé sous la tutelle du ministère chargé de la Santé, l’ANSM a repris les missions, les obligations et les compétences exercées par l’Afssaps.

Partager l'info



 


toute l’Actualité