Exercice professionnel

Au Québec les « Infirmières Praticiennes Spécialisées deviennent une priorité »

12 avril 2010

Alors qu’en France on commence tout juste à parler de « pratiques avancées » et de « coopération entre professionnels de santé », au Québec c’est déja une réalité, grace à l’Ordre des infirmières. En France la perspective est de constituer des professionnelles de niveau master (infirmières cliniciennes, infirmières spécialistes cliniques), ayant un niveau de compétences intermédiaire entre l’IDE à bac + 3 et le médecin à bac + 9, reconnues et payées comme telles.

Communiqué OIIQ du 30 mars 2010 :

L’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec (OIIQ) se réjouit que le gouvernement du Québec identifie les infirmières praticiennes spécialisées (IPS) comme levier pour maintenir l’accessibilité aux soins de santé. « Il s’agit d’une décision gouvernementale très attendue et importante pour la population du Québec », indique la présidente de l’OIIQ, Gyslaine Desrosiers.

Au cours des dernières années, et plus particulièrement au cours des derniers mois, l’OIIQ a défendu énergiquement la nécessité que le gouvernement du Québec finance les postes d’IPS afin que ces nouvelles professionnelles de la santé exercent en grand nombre, dans toutes les régions du Québec.

Dans l’annexe au budget, intitulée « Vers un système de santé plus performant et mieux financé », il est écrit que le gouvernement entend assurer « le soutien à la formation et au développement de la profession d’infirmière spécialisée de même qu’à son intégration dans le milieu clinique ». « Ainsi, le Québec prend le virage déjà mis en place dans les autres provinces canadiennes et cette orientation permettra un rattrapage longtemps espéré », affirme madame Desrosiers.

Par ailleurs, la présidente de l’OIIQ souscrit à la mise en place d’un fonds dédié à la santé et considère qu’il s’agit d’une solution réaliste et raisonnable. « Par ce fonds, le gouvernement se donne les moyens de mettre de l’avant de nouvelles mesures qui pourront soutenir le réseau public de la santé et mieux répondre aux besoins croissants de la population », ajoute la présidente.

L’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec a pour mandats de promouvoir une pratique infirmière de qualité et de contribuer au maintien des compétences des infirmières.

Source : http://www.oiiq.org/publications/co...

Partager l'info



 


toute l’Actualité