Conditions de travail

CFE-CGC : congé parental partagé

Communiqué confédéral du 06.03.09

6 mars 2009

La CFE-CGC défend le congé parental partagé

Le président de la République a récemment annoncé qu’il souhaitait « une réflexion sur l’évolution du congé parental et qu’à cette occasion les femmes ne soient plus sanctionnées lorsqu’elles veulent reprendre leur activité professionnelle ».

A quelques jours de la Journée internationale de la femme, le Réseau Equilibre de la CFE-CGC a organisé mardi 3 mars, à Limoges, une table ronde sur l’égalité professionnelle au cours de laquelle le thème du congé parental a été au cœur des débats.

Le Réseau Equilibre CFE-CGC exige de la part du gouvernement le maintien de l’acquis du congé parental pendant 3 ans.

Et propose les aménagements suivants :
- Plus de souplesse dans la durée du congé et sa reconduction tous les six mois (actuellement par période d’un an),
- Versement d’un pourcentage du salaire pendant un an, à la place de l’indemnité forfaitaire existante de 6 mois.

A ce jour, ce sont les femmes qui renoncent généralement à leur emploi car leur rémunération est en moyenne inférieure à celle des hommes... Pour que les pères partagent le congé parental, la CFE-CGC suggère une politique incitative par l’octroi d’une prime supplémentaire.

Pour éviter que le congé parental soit un frein dans une carrière, la CFE-CGC préconise le maintien d’un lien permanent avec l’entreprise et un accompagnement lors de la reprise de l’activité professionnelle.

Partager l'info



 


toute l’Actualité