Derniers articles +++

Chômage infirmier ou pénurie ?

7 avril 2013

Pour 2012, Pôle emploi dénombre 8 100 inscrits sans aucun emploi, à la recherche de tout poste d’infirmier. Ils n’étaient que 5 400 en 2009. Selon le SNPI, ce chiffre recouvre surtout des situations individuelles :
- des infirmières en recherche d’emploi dans une région isolée suite à une mutation du conjoint,
- des infirmières âgées ayant des problèmes de santé (25% des infirmières partent à la retraite avec un taux d’invalidité).

Le taux de chômage de la profession demeure toutefois enviable : 1,7 % sur un effectif de 476 000 infirmiers salariés en 2012.

Certes, le nombre de postes à pourvoir décline. Alors que Pôle emploi enregistrait plus de 30 000 offres par an pour ces métiers en 2010 et 2011, il n’en a dénombré que 23 000 en 2012. "Ces chiffres s’expliquent par le fait que les hôpitaux suppriment tous des postes d’infirmières chaque année, du fait des contraintes budgétaires" selon Thierry Amouroux, le secrétaire général du SNPI CFE-CGC, Syndicat national des professionnels infirmiers salariés.

On constate également depuis début 2012 une arrivée importante d’infirmières d’Espagne et du Portugal, pays où du fait de la crise économique de nombreux postes sont supprimés dans les hôpitaux.

Cependant, avec tous les départs à la retraite prévus ces prochaines années, la pénurie de professionnels infirmiers ne peut que se développer.

Partager l'info



 


toute l’Actualité