Diplôme, LMD et reconnaissance universitaire

Consultation infirmière : pour ou contre une première année d’études commune à tous les paramédicaux ?

8 novembre 2015
sondage formation

Le ministère pousse à la création d’une première année commune aux formations paramédicales (voir l’article ci-dessous) en utilisant les travaux en cours de la "Grande Conférence de Santé".

Souhaitez-vous une première année commune des études de santé afin de donner aux étudiants un temps de réflexion pour choisir le concours qu’ils prépareront ? Ou bien préférez vous le respect des trois filières professionnelles : soins infirmiers, médico-technique, rééducation ?

Le SNPI CFE-CGC souhaite vous consulter, aussi nous vous sommes reconnaissants de nous donner votre opinion.

Si vous avez reçu notre newsletter, merci d’utiliser la fonction "répondre au mail". Autrement, vous pouvez nous écrire à snpicfecgc@ yahoo.fr, en indiquant simplement (par copier/coller) :

POUR une première année commune aux formations paramédicales

CONTRE une première année commune aux formations paramédicales

Bien entendu, vous pouvez aussi nous faire partager nos réflexions.

Merci de votre participation à cette consultation infirmière, que vous soyez IDE, cadre infirmier ou infirmière spécialisée.

Pour plus de détails :
- Formation paramédicale : une première année commune pour dissoudre la filière infirmière ? http://www.syndicat-infirmier.com/F...
- Groupe formation de la Grande conférence de la santé GCS http://www.syndicat-infirmier.com/G...
- Métiers – compétences - responsabilités GCS http://www.syndicat-infirmier.com/M...

Quelques réflexions lues sur vos premières réponses :

Arguments des pour :
- Les infirmières en seraient les principales bénéficiaires en relevant le niveau de leurs études, qui est en deçà des autres paramédicaux.
- cela permettrait peut être d’éviter tous les "abondons" au cours de la première année
- POUR une première année commune aux formations paramédicales.... à la condition que cette année vienne en PLUS des 3 années d’études (soit 4 années d’études comme les kinés)
- Votre argument de choix par dépit et en fonction des résultats se pratique malheureusement déjà : on s’inscrit à l’IFSI par échec en médecine ou en kiné…
- ce qui permettrait aux étudiants de peaufiner leur choix et de s’orienter en meilleure connaissance

Arguments des contre :
- il faut conserver nos spécificités et non se faire noyer dans la masse !!!
- Avec un tronc commun, la première année serait consacrée à la découverte de tous ces métiers, le risque pour les deux années suivantes serait le manque de temps pour pouvoir aborder tout le programme et/ou une insuffisance d’approfondissement des thèmes abordés. Il faudrait alors augmenter d’une année supplémentaire la formation.
- Devenir Infirmière doit être un choix réfléchi et non un " lot de consolation" !!!
- l’argument des abandons de première année est fallacieux : ils seront encore plus nombreux et forcément reportés sur la 2ème année, ces abandons faisant en principe suite aux stages qui permettent aux étudiant de se confronter à la réalité du terrain...
- Pour une filière propre ! Il faut arrêter de tout mélanger !
- les 3 années actuelles de formation sont déjà insuffisantes pour permettre aux étudiants d’acquérir l’ensemble des connaissances et des compétences nécessaires à l’exercice du métier d’infirmier. Il me semble que ce dispositif réduirait encore ce temps. Dans ce cas, quid de l’acquisition des compétences et des savoirs "cœur de métier" ?
- la pluridisciplinarité et la coordination avec d’autres professionnels sont déjà incluses dans le programme dans le cadre de l’UE 3.3 " Rôles infirmiers, organisation du travail et interprofessionnalité" et sont vécues lors des 6 stages cliniques.
- Même si notre objectif commun est la prise en charge de qualité du patient, gardons nos spécificités de formations et retrouvons nous dans un cadre d’échange des pratiques par exemple
- la formation d’infirmière doit être un choix réfléchi et bien structuré

Partager l'info



 


toute l’Actualité