Droits des personnes soignées

DMP : dossier médical personnel

2 novembre 2011

Le DMP (dossier médical personnel) devient une réalité : depuis avril 2011, plus de 24.000 personnes ont demandé l’ouverture de leur dossier, mais la montée en puissance sera longue : les serveurs informatiques, sont dimensionnés pour accueillir seulement 5 millions de DMP d’ici à fin 2015.

Le dossier médical personnel est censé permettre de mieux connaître l’état de santé du patient, d’éviter les erreurs médicales, en particulier les interactions médicamenteuses, et de diminuer les actes redondants (examens biologiques, radiologiques, etc.). Seuls trois pays ont réussi à convaincre presque tous leurs habitants des bienfaits de l’e-santé : le Danemark (5,5 millions d’habitants), Israël (7,7 millions) et la Suède (9 millions).

Créé par la loi du 13 août 2004, le Dossier Médical Personnel (DMP) a finalement vu le jour en avril 2011 avec l’inauguration du portail dmp.gouv.fr qui permet aux patients de consulter leur dossier sur Internet. L’Alsace, l’Aquitaine, la Franche-Comté et la Picardie servent actuellement de régions tests. Tout titulaire d’une carte Vitale, peut, en théorie, demander à un professionnel de santé (médecins, infirmiers, kinésithérapeutes, dentistes, infirmiers...) de lui en créer un.

C’est un service public, gratuit et facultatif : ne pas avoir de DMP ne modifie pas l’accès aux soins, ni leur remboursement. Les patients, qui souhaitent de plus en plus être « acteurs de leur santé », seront aussi « acteurs » de leur DMP, dans la mesure notamment où ils « consentiront » à son ouverture et contrôleront les conditions de son accès.

Pour plus de détails :
- http://dmp.gouv.fr/web/dmp/patient/...
- http://dmp.gouv.fr/web/dmp/actualit...

Partager l'info



 


toute l’Actualité