Vu sur le net

Ebola : alerte autour d’une infirmière infectée à Bégin (ile de France)

Après l’Espagne et le Texas, une autre infirmière ayant soigné un patient atteint d’Ebola est victime d’une infection. Les premiers test Ebola sont négatifs.

17 octobre 2014

Une infirmière a été hospitalisée jeudi 16 octobre vers 13h45 au service maladies infectieuses de l’hôpital Begin de Saint-Mandé (Val-de-Marne) où elle a été conduite sous escorte ultra sécurisée. Souffrant d’une forte fièvre, elle a été transportée sous scaphandre depuis son domicile dans les Hauts-de-Seine par les pompiers. Elle faisait partie de l’équipe médicale en charge de l’infirmière de MSF soignée après avoir contracté le virus Ebola au Liberia.

A son chevet dans le camion médicalisé : au moins deux personnes équipées de combinaisons intégrales jaunes. Deux motards de la police nationale ouvraient le convoi. Il s’agit de l’une des infirmières qui a été en contact rapproché et régulier avec Lucie, l’humanitaire de Médecins sans frontières, contaminée au Liberia et rapatriée en France dans la nuit du 18 au 19 septembre, déclarée guérie depuis.

Le convoi a traversé les urgences de cet hôpital militaire qui fait partie de la dizaine d’hôpitaux de référence habilités en France à recevoir des patients Ebola. Les urgences, dont les salles d’attente avaient été préalablement évacuées de tout patient, ont été confinées jusqu’à ce que des équipes de décontamination puisse nettoyer les lieux.

Les premiers tests sont rassurants. L’infirmière souffrant d’une fièvre prolongée supérieure à 38 °C, et hospitalisée au service des maladies infectieuses de l’hôpital Begin à Saint-Mandé (Val-de-Marne), ne serait pas contaminée par le virus Ebola, selon les premières analyses. Une seconde série de tests doit être menée afin de confirmer ces premiers résultats.

Un cas suspect similaire a été révélé jeudi en Espagne : une des personnes suivies pour avoir côtoyé l’aide-soignante espagnole infectée a présenté de la fièvre et devait être hospitalisée pour des tests.

Air France a par ailleurs annoncé qu’un passager de la compagnie, pris de tremblements, avait été soumis à un contrôle médical jeudi à l’atterrissage d’un de ses avions à Madrid, suivant le protocole d’urgence pour Ebola.

Source :
- http://www.leparisien.fr/societe/pa...
- http://www.lepoint.fr/societe/ebola...
- http://www.huffingtonpost.fr/2014/1...

Partager l'info



 


toute l’Actualité