IFSI Instituts de Formation

Etude DREES sur les étudiants en soins infirmiers

Cette étude de la DREES repose sur l’enquête annuelle auprès des établissements de formations aux professions de santé, que réalise la DREES avec le concours des directions régionales des affaires sanitaires et sociales (DRASS). Elle vise à dresser un panorama le plus complet possible des étudiants, tant du point de vue des effectifs accueillis et de leur évolution que de leurs origines sociales.

1er janvier 2009

Voici un extrait du document en téléchargement :

Plus de 80 % des étudiants entrés en première année de formation paramédicale de niveau III en 2004 déclarent détenir le baccalauréat ou une équivalence à ce diplôme comme niveau d’études le plus élevé.

Les étudiants ayant un niveau supérieur au baccalauréat représentent également une part non négligeable des effectifs dans les formations de niveau III, puisqu’environ 16 % d’entre eux détenaient un diplôme du supérieur avant d’entrer dans leur formation actuelle.

Les bacheliers qui s’inscrivent en première année dans les formations paramédicales de niveau III se recrutent principalement dans les séries Scientifique (S : 34,2 %), Sciences médico- sociales (SMS : 27,2 %), et Économique et social (ES : 16 %).

Selon la formation suivie, ces nouveaux entrants se distinguent également en fonction de la série du baccalauréat qu’ils ont obtenu. La formation d’infirmier constitue à cet égard une exception parmi les formations longues, dans la mesure où elle compte moins de lauréats de la série S parmi ses bacheliers : seulement 25,9 %, pour un minimum de 68,6 % dans les autres formations de niveau III.

De même, les nouveaux étudiants bacheliers inscrits dans les écoles d’infirmier comptent près d’un tiers de diplômés de la série SMS.

Document(s) joint(s) à l'article

DREES ESI (445.7 ko)

Partager l'info



 


toute l’Actualité