Infirmière Pratique Acancée IPA

Gestion des métiers et des compétences de demain

Le 27 novembre 2007, un colloque organisé par le ministère de la Santé sur "la gestion des métiers et des compétences de demain" réunissait, au Palais Brongniart, plus de cinq cent personnes (Directeurs des ressources humaines, cadres de santé, représentants syndicaux,...)

1er janvier 2009

Animée par Edouard Couty, Conseiller maître à la cour des comptes, Directeur de l’hospitalisation et de l’organisation des soins de mars 1998 à janvier 2005, cette journée a permis de faire le point sur les travaux menés dans le champ des métiers hospitaliers avec, en première, la présentation des résultats de l’Etude prospective sur les métiers de demain dans la fonction publique hospitalière.

A l’origine de ces travaux se trouve la démarche initiée ces dernières années par la Dhos afin d’évaluer les évolutions professionnelles dans la fonction publique hospitalière. Cette démarche répond à un double objectif :
- disposer, d’une part, d’une connaissance fine des besoins futurs,
- d’autre part, pouvoir proposer aux établissements des outils de gestion des ressources humaines.

Pour la mener à bien, le ministère associe l’ensemble des partenaires concernés. Professionnels et représentants des organisations syndicales ont largement participé à ces travaux. La mise en place , en avril 2002, d’un Observatoire national des emplois et des métiers de la FPH, instance paritaire, permet de conforter ce processus de réflexion et de validation d’outils mis à la disposition des établissements de santé. Le répertoire des métiers hospitaliers a été réalisé dans ce cadre.

L’Etude prospective a constitué l’étape suivante de ce processus. L’identification de 20 métiers qui seront parmi les plus impactés, dans les prochaines années, par les facteurs sociotechniques doit permettre aux établissements de se préparer à cette évolution. Une évolution certes indispensable mais qui ne va pas de soi....

Actuellement, les tableaux des effectifs, classés en corps et grades, ne permettent généralement pas de connaître le "métier" exercé par les salariés. Intégrer cette avancée suppose, comme en témoignent plusieurs interventions, une approche qualitative et méthodologique solide.

Pour y parvenir, le ministère a décidé d’aider les établissements de santé s’inscrivant dans cette perspective. Ils peuvent bénéficier d’un soutien financier par le biais du Fonds de modernisation des établissements de santé publics et privés. Une mesure de nature à faciliter l’adoption d’une gestion prévisionnelle des métiers et des compétences devenue, pour tous, une donnée désormais incontournable.

Document(s) joint(s) à l'article

DHOS metiers (1.2 Mo)

Partager l'info



 


toute l’Actualité