Santé publique

Grippe porcine : situation épidémiologique au 29 avril 2009

Article réalisé avec les informations fiables de l’INVS, Institut National de Veille Sanitaire

1er mai 2009

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a décidé mercredi soir de relever à 5 son niveau d’alerte, l’avant-dernier stade avant la déclaration de l’état d’épidémie mondiale, qu’elle juge "imminente". "Tous les pays doivent immédiatement activer leur plan de préparation à la pandémie", a prévenu sa directrice générale, Margaret Chan.

Les autorités sanitaires de plusieurs pays du Monde ont confirmé des cas d’infection humaine par un nouveau virus grippal influenza A(H1N1) d’origine porcine.

Ce virus est différent du virus A(H1N1) de grippe saisonnière, virus d’origine humaine qui circule habituellement. Une transmission de ce nouveau virus de personne à personne est confirmée. L’OMS a relevé à 5, sur une échelle de 6, le niveau d’alerte pandémique mondiale.

- Situation épidémiologique, conduite à tenir, recommandations de prise en charge : tout pour informer votre entourage. lire l’article
- Questions éthiques soulevées par une possible pandémie grippale Avis du CCNE
- Pour plus de détails : Institut National de Veille Sanitaire
-  Pour les professionnels de santé  : consignes

Situation épidémiologique dans le Monde

Une transmission limitée du nouveau virus influenza A(H1N1) de personne à personne a été décrite au Mexique et aux USA. Tous les cas confirmés dans les autres parties du monde sont des cas importés : Nombre de cas confirmés de grippe A(H1N1) porcine ou A(H1) et ayant une exposition probable au 29/04/09 (pdf).

Aux USA :

A ce stade, 65 cas sont confirmés A(H1N1) dans 6 Etats (dont 45 cas à New York). Certains cas sont importés tandis que d’autres sont le résultat d’une transmission locale. Cinq personnes ont été hospitalisées dont 3 en Californie et 2 au Texas dans un état clinique peu sévère. Aucun décès n’a été notifié à ce jour et l’état clinique des cas n’est pas inquiétant à ce stade.

Au Mexique :

L’ampleur du phénomène est beaucoup plus importante. L’épidémie de pneumonies sévères qui a débuté en mars 2009 s’est accrue de manière importante depuis mi-avril. On compte à ce jour 1840 cas suspects, dont une proportion non déterminée serait due au nouveau virus de l’influenza A(H1N1). Parmi ces 1840 cas, 159 décès ont été recensés selon les autorités sanitaires mexicaines.

L’épidémie affecte la majorité des 32 états que compte le pays. La majorité des cas suspects ont été décrits à Mexico, dans le District Fédéral et dans l’Etat de San Luis de Potosi.

Parmi l’ensemble des cas suspects au Mexique, 26 cas ont été confirmés A(H1N1) dont 7 décès (source PAHO). A ce jour, des infections par le nouveau virus influenza A(H1N1) entraînant des tableaux sévères ont été diagnostiquées dans 4 régions différentes du pays :
- District Fédéral
- Etat de Mexico
- Etat d’Oaxaca
- Etat de Veracruz

Au Canada :

Treize cas confirmés de nouvelle grippe A(H1N1), dont tous avaient voyagé au Mexique, ont été confirmés dans 4 des 10 provinces canadiennes (Colombie Britannique, Alberta, Ontario et Nouvelle Ecosse). Aucun à ce jour n’a présenté de symptomatologie grave.

En Nouvelle Zélande :

Quatorze cas importés du nouvel influenza A(H1N1) ont été confirmés en Nouvelle Zélande et cinq sont toujours en cours d’investigation.

En Espagne :

Deux cas d’infections par le nouveau virus influenza A(H1N1), acquis au Mexique, ont été confirmés par les autorités espagnoles. Les deux ont séjourné dans le Yucatan (Cancún et Playa del Carmen). Ils résident dans la province de Valencia et de Castilla de la Mancha.

Au Royaume Uni :

Deux cas d’infection par le nouveau virus influenza A(H1N1), acquis au Mexique, ont été confirmés en Ecosse.

En Israël :

Deux cas d’infection par le nouveau virus influenza A(H1N1), acquis au Mexique, ont été confirmés en Israël.

Allemagne :

Trois cas ont été confirmés ce jour. Les 3 rapportent un séjour au Mexique.

Costa Rica :

Un cas a été confirmé chez une femme de retour du Mexique.

Autres pays

Des cas suspects de retour du Mexique sont en cours d’investigation dans de nombreux pays. Un certain nombre de cas ont été écartés. La mobilisation des pays pour la recherche active de cas devrait entraîner un nombre croissant de cas et de territoires touchés à travers le Monde dans les jours à venir.

Plusieurs pays ont fait état de nouveaux cas suspects, notamment en Europe (Danemark, Suède, Grèce, République Tchèque, Italie, Irlande, Suisse, Pologne, Pays Bas et Autriche où un cas est considéré comme « très vraisemblable »)

Situation en France

Une cellule d’alerte a été activée par le ministère de la Santé pour surveiller l’évolution de la situation.

Afin de détecter au plus tôt en France d’éventuels cas de grippe A(H1N1) revenant d’une zone infectée, une définition de cas possible a été établie par l’InVS.

A ce jour, trente-deux cas possibles sont en cours d’investigation. Parmi ces derniers, deux cas sont classés comme probables et sont en attente de confirmation (voir Annexe 1 - Définition de cas). Aucun cas d’infection par A(H1N1) d’origine porcine n’a été confirmé à ce jour en France.

Partager l'info



 


toute l’Actualité