Exercice professionnel

HAS : le « patient traceur » pour améliorer le parcours de santé des patients

2 avril 2016
HAS patient traceur coordination parcours complexe

Pour certains patients, se faire soigner en ville mobilise plusieurs professionnels de santé, dans un parcours complexe. Améliorer la qualité et la sécurité de leurs soins nécessite d’analyser l’organisation de ces parcours et les interfaces entre professionnels de santé. Après avoir réalisé une expérimentation sur le terrain, la Haute Autorité de Santé (HAS) propose la méthode du « patient-traceur », déjà utilisée dans le secteur hospitalier.

Si la méthode du « patient-traceur » a fait ses preuves en matière d’amélioration de la qualité en établissements de santé, la HAS a souhaité l’expérimenter dans un contexte de soins de ville où les organisations sont variées : maison/centre/pôle de santé, réseaux de santé, Maia, SSIAD, équipes de santé mentale ou tout autre professionnel travaillant en équipe. L’expérimentation menée par la HAS a permis de montrer sa faisabilité et son utilité.

Choisir un patient et analyser son parcours de santé

Il s’agit d’une analyse collective et a posteriori du parcours de santé global d’un patient, dès lors qu’il a donné son accord. Elle prend en compte les perceptions du patient et les croise avec celles des professionnels pour évaluer notamment les organisations, la coordination des soins et des services. Il s’agit d’une approche pédagogique, transparente et bienveillante. La démarche doit garantir le respect du secret professionnel, les règles de confraternité et la confidentialité des échanges.

Le « patient-traceur » en médecine de ville est structuré autour de six grandes étapes :
- mobilisation des professionnels ;
- choix du patient et des référentiels pour l’analyse du parcours ;
- reconstitution du parcours et préparation des réunions avec les professionnels impliqués dans le parcours ;
- entretien avec le patient ;
- réunion des professionnels participant à la prise en charge du patient pour l’analyse du parcours ;
- améliorations à mettre en œuvre et suivi.

Une démarche qui renforce le travail en équipe pluriprofessionnelle

Cette méthode permet une meilleure connaissance du rôle de chacun et facilite les échanges d’informations entre professionnels des secteurs sanitaire, médicosocial et social. Elle débouche sur l’identification d’actions d’amélioration notamment en termes de communication d’informations entre professionnels, d’élaboration de protocoles locaux de prise en charge, d’organisation des soins, etc.

Plusieurs facteurs conditionnent la réussite de cette démarche  :
- être initiée par des professionnels de ville déjà regroupés ou ayant une volonté de travail en équipe pluri professionnelle,
- impliquer des médecins traitants en lien avec les médecins de second recours,
- s’appuyer sur un coordonnateur/animateur facilitant la conduite du processus.
- Enfin il est préférable de réunir dans un premier temps les professionnels de proximité les plus facilement disponibles.

De façon pratique, la HAS publie un guide méthodologique et sa synthèse. Elle met également à la disposition des professionnels un rapport d’expérimentation contenant dix exemples d’analyses de parcours en médecine de ville : http://www.has-sante.fr/portail/jcm...

Partager l'info



 


toute l’Actualité