Retraite et protection sociale

Historique ! Ensemble, médecins et personnels hospitaliers en grève le 7 septembre

Pas moins de 17 Fédérations syndicales de salariés et de praticiens hospitaliers mobilisent pour la défense de la retraite et la reconnaissance de la pénibilité.

23 septembre 2010

Les organisations syndicales de médecins et de personnels hospitaliers réaffirment leur opposition globale au projet de loi, injuste et inacceptable, sur les retraites.

La remise en cause des 60 ans avec le report à 62 et 67 ans des âges légaux va fortement pénaliser les salariés et notamment ceux ayant commencé à travailler jeunes, ceux ayant des carrières chaotiques et incomplètes, en particulier les femmes, très nombreuses dans notre secteur professionnel.

Les organisations syndicales dénoncent l’agression faite aux infirmières et aux autres personnels par le protocole Bachelot qui ne reconnait plus la pénibilité ainsi que la remise en cause de la possibilité de départ à 55 ans pour les professions pénibles hospitalières.

La pénibilité du travail à l’hôpital et sa reconnaissance dans le système de retraite doit faire l’objet de négociations spécifiques avec le ministère de la santé. Le travail de nuit et les horaires alternants, les contenus et les expositions professionnelles, la responsabilité et les missions sont des critères qui réduisent l’espérance de vie en bonne santé de tous les personnels. De surcroît, la mise en œuvre des réformes dans la santé, les restrictions budgétaires, la mise en concurrence avec le secteur privé lucratif ainsi que la course à l’activité créent de nouvelles pénibilités pour tous les personnels de santé.

Les organisations syndicales ont convenu de se revoir pour élaborer ensemble des propositions communes et poursuivre l’action.

Pour combattre cette réforme, les organisations syndicales mettent tout en œuvre pour la réussite du 7 septembre 2010. Le Gouvernement, le Ministère de la Santé et les parlementaires doivent entendre la mobilisation des salariés et répondre à leurs revendications pour d’autres choix en matière de retraite, de reconnaissance de la pénibilité.

Partager l'info



 


toute l’Actualité