Diplôme, LMD et reconnaissance universitaire

Humour DHOS : étudiez moins pour savoir plus !

"En fait, plus les diplômes sont d’un niveau supérieur, et plus l’étudiant travaille personnellement, pour faire des recherches documentaires par exemple ou pour construire sa pensée, et donc moins il a d’heures de cours, que ce soit en cours magistral ou en travail dirigé."

2 mars 2009

Si les études sont passées de 33 à 38 mois en 1995, c’était pour déqualifier le diplôme d’Etat ! Mais que les infirmières se rassurent : la DHOS va réparer son erreur, et diminuer le temps de formation de 12 % (560 heures de moins) pour revaloriser le DE !

En effet, sur le compte-rendu de la réunion de "Réingénierie" du diplôme d’Etat d’infirmier (réunion du 24 octobre 2008) on peut lire cette explication de la DHOS "En fait, plus les diplômes sont d’un niveau supérieur, et plus l’étudiant travaille personnellement, pour faire des recherches documentaires par exemple ou pour construire sa pensée, et donc moins il a d’heures de cours, que ce soit en cours magistral ou en travail dirigé."

Dans la Fonction Publique Hospitalière, nous connaissions déjà :
- "travailler plus pour gagner moins", avec les heures sup 2007 payées au forfait, soit moins cher qu’une heure normale pour les infirmières,
- "dépenser moins pour mieux dépenser", avec les plans d’économies qui étouffent progressivement les hôpitaux,

A la DHOS, le Bureau P (comme perles) nous rassure : la qualité va compenser la quantité ! Etudiez moins pour savoir plus !

De même que "trop d’informations, tue l’Information", étudier moins doit permettre d’apprendre plus, car il y a un risque que "trop d’éducation tue l’Education" ! La formule est déjà testée depuis septembre 2008 à l’école primaire, qui devient chaque jour plus primaire qu’école, puisque les heures de cours ont été réduites avec la suppression des 3 heures du samedi matin ! Prochain test en septembre 2009 avec les classes de seconde, qui passeront toutes à 30 h, au lieu de 32 à 34. Avant même leur rattachement au ministère de l’Enseignement, les IFSI se préparent donc à effectuer le troisième niveau du test Etudiez moins pour savoir plus !

Si malgré tout vous n’êtes pas convaincu (en un mot) vous pouvez toujours signer la pétition intersyndicale : Formation des infirmières : non à la baisse, oui à la licence !

Partager l'info



 


toute l’Actualité