Santé mentale, psychiatrie

IRDES : sectorisation psychiatrique

Cinquante ans de sectorisation psychiatrique en France : des inégalités persistantes de moyens et d’organisation (Questions d’économie de la santé, n° 145, août 2009)

3 septembre 2009

Cinquante ans après l’introduction en France de la politique de sectorisation en matière de lutte contre les maladies mentales, les secteurs psychiatriques, unités de base de la délivrance de soins en psychiatrie publique, se caractérisent par d’importantes disparités. Celles-ci concernent tant les moyens – humains, matériels et financiers – que l’engagement dans l’atteinte des objectifs de la politique de sectorisation.

Afin de rendre compte de ces disparités, une typologie des secteurs de psychiatrie adulte a été réalisée, qui propose une classification selon trois facteurs : la dotation en équipement et les moyens en personnel en fonction de la taille de la population résidente, la nature de l’offre et la gamme de soins et services fournis, ainsi que le recours aux soins.

Cette typologie, qui permet de dépasser les clivages entre secteurs psychiatriques bien dotés et sous-dotés, offre une analyse plus fine du fonctionnement et du degré d’achèvement de la politique de sectorisation en France, notamment en termes de développement des alternatives à l’hospitalisation à temps plein.

Document(s) joint(s) à l'article

DOCUMENT IRDES (552.5 ko)

Partager l'info



 


toute l’Actualité