Les aides au logement Apl, Alf, Als : quelles conditions pour en bénéficier ?

Les aides au logement Apl, Alf, Als : quelles conditions pour en bénéficier ?

12 janvier 2019

Il existe 3 aides au logement (qui ne sont pas cumulables) : Aide personnalisée au logement (APL), allocation de logement familiale (ALF), allocation de logement sociale (ALS). Ces aides au logement sont accordées en fonction d’un certain nombre de critères.

L’APL

Elle est liée à la situation du logement et peut vous être attribuée notamment si :
- vous ne bénéficiez pas déjà de l’AFL ou de l’ALS ;
- vous êtes locataire, colocataire ou sous-locataire déclaré d’un logement neuf ou ancien qui a fait l’objet d’une convention entre le propriétaire et l’État ;
- votre logement est votre résidence principale et répond à certains critères de décence et de conditions minimales d’occupation ;
- vous êtes résident en foyer (Éhpad, résidence autonomie, résidence pour étudiant...) ;
- vous accédez à la propriété d’un logement ancien, situé en zone 3, en ayant bénéficié d’un prêt conventionné (PC) ou d’un prêt d’accession sociale (PAS) conclu entre le 1er janvier 2018 et le 1er janvier 2020 ;
- vous remplissez les conditions de ressources et selon le lieu de votre logement.

L’ALF

Elle est liée à votre situation familiale et peut vous être attribuée notamment si :
- vous ne bénéficiez pas déjà de l’APL ou de l’ALS ;
- votre logement est votre résidence principale et répond à certains critères de décence et de conditions minimales d’occupation ;
- vous êtes locataire ou colocataire ou résident en foyer d’hébergement (Éhpad, résidence autonomie, résidence pour étudiant...) ;
- vous accédez à la propriété avec un prêt ayant fait l’objet d’une demande avant le 31 décembre 2017 si le prêt a été signé avant le 31 janvier 2018 ;
- vous remplissez les conditions de ressources et selon la composition de votre foyer et du lieu de votre logement.

L’ALS

Elle peut vous être attribuée notamment si :
- vous ne bénéficiez pas déjà de l’APL ou de l’ALF (cette aide était auparavant réservée aux personnes âgées, infirmes, jeunes salariés...) ;
- votre logement est votre résidence principale et répond à certains critères de décence et de conditions minimales d’occupation ;
- vous êtes locataire, colocataire ou sous-locataire déclaré et êtes âgé de moins de 30 ans ou hébergé chez un accueillant familial ;
- vous êtes résident en foyer (Éhpad, résidence autonomie, résidence pour étudiant...) ;
- vous accédez à la propriété avec un prêt ayant fait l’objet d’une demande avant le 31 décembre 2017 si le prêt a été signé avant le 31 janvier 2018 ;
- vous remplissez les conditions de ressources et selon la composition de votre foyer et du lieu de votre logement.

Pour savoir si vous êtes éligible à l’une de ces aides et connaître le montant qui pourra vous être alloué, connectez-vous au simulateur de la Caf : https://wwwd.caf.fr/wps/portal/caffr/aidesetservices/lesservicesenligne/estimervosdroits/lelogement/

Vous pouvez faire votre demande en ligne sur le site de la Caf dans l’espace « Mon Compte » avec votre numéro d’allocataire et votre mot de passe si vous déjà êtes allocataire, ou aller dans la rubrique « Mes services en ligne » si ce n’est pas le cas.
http://www.caf.fr/allocataires/droits-et-prestations/s-informer-sur-les-aides/logement-et-cadre-de-vie/les-aides-au-logement?active=tab1

Partager l'article