Infirmières puéricultrices

Les infirmières puéricultrices sont des sentinelles contre le surpoids

La présidente de l’ANPDE entendue par la commission de prévention de l’obésité

2 mai 2010

L’ANPDE, l’Association Nationale des Puéricultrices Diplômées et des Etudiantes, a été entendue par Madame Karine Siboni, rapporteure générale de la commission pour la prévention de l’Obésité qui rendra son rapport le 15 décembre 2009 au Président de la République.

En France, 17% des enfants présentent un surpoids et 3,5% sont obèses. L’ANPDE préconise plusieurs mesures pour lutter contre un fléau qu’elle a vu se propager au cours de 60 ans d’observation quotidienne des enfants dans les crèches et autres lieux d’accueil :

Comportement nutritionnel

Jeanine Dorbes, présidente de l’ANPDE, insiste sur la nécessité d’allaiter les enfants le plus longtemps possible et plaide pour que les mères puissent facilement accéder aux établissements d’accueil aux heures des tétées.

Une bonne pratique alimentaire implique également un apprentissage précoce des goûts et des odeurs, par la préparation in situ des repas pris en collectivité. L’ANPDE reproche aux aliments livrés sous barquettes et films alimentaires de conditionner les enfants à une nourriture aseptisée et formatée, à l’opposé d’une variété nécessaire à l’équilibre alimentaire.

Les boissons sucrées sont à bannir, et seule l’eau du robinet devrait être mise à la disposition des enfants ; des fontaines à eau leur permettraient de se désaltérer de manière autonome, selon leurs besoins.

Maltraitance

Les puéricultrices veillent sur les enfants et les adolescents jusqu’à 16 ans, et la moitié d’entre elles exercent en milieu hospitalier, en pédiatrie et chirurgie infantile notamment. L’ANPDE observe que de nombreux enfants obèses ont subi des chocs ou de la maltraitance, dans leur famille ou leur environnement. L’apprentissage au plus tôt des notions de respect d’autrui doit servir à lutter contre l’ostracisme dont les enfants en surpoids sont les victimes.

Sédentarité

Si l’obésité peut être une forme moderne de maltraitance infantile, son éradication passe par la remise de l’activité physique au centre des programmes scolaires, du primaire à l’université où elle a presque disparu. Les valeurs véhiculées par le sport, telles que l’esprit d’équipe et l’émulation, contribuent à éviter à les conduites de rejet et d’humiliation qui entretiennent la spirale de l’obésité.

L’ANPDE : 60 ANS D’EXPERTISE PROFESSIONNELLE AU SERVICE DE L’ENFANCE

L’Association Nationale des Puéricultrices Diplômées et des Etudiantes a 60 ans. Fondée en 1949 et reconnue d’utilité publique depuis 1968, l’ANPDE réunit 3.000 des 11.000 professionnelles qui veillent en France sur les enfants et les adolescents. Les puéricultrices sont spécialisées dans le développement des enfants et assument des responsabilités médico-sociales croissantes, dans le domaine des soins, de l’éducation, de la gestion et de l’encadrement, sans oublier l’accueil et le soutien aux familles.

www.anpde.asso.fr

Document(s) joint(s) à l'article

CP ANPDE (51.7 ko)

Partager l'info



 


toute l’Actualité