Newsletter

Santé publique : les infirmières se font entendre !

8 septembre 2009

Lundi dernier, nous avons alerté les médias sur les risques du vaccin H1N1 avec adjuvant.

Le Comité technique des vaccinations a souhaité pouvoir disposer d un vaccin sans adjuvant contre la grippe A pour certaines catégories de personnes : les nourrissons, au système immunitaire immature, les femmes enceintes, qui ont un système immunitaire modifié, et les patients souffrant de pathologies auto-immunes. Le mercredi Roselyne Bachelot a donné son accord, et fait commander des vaccins sans adjuvant pour ces catégories.

Le 3 septembre, le SNPI CFE-CGC a rencontré les Conseillers du Cabinet de la Ministre de la Santé : compte-tenu du bénéfice /risque de cette vaccination particulière, nous exigeons que les personnes qui souhaitent se faire vacciner aient un entretien avec un professionnel de santé, et signe un document de « consentement éclairé », comme pour les médicaments expérimentaux.

Les infirmières soignent des personnes, qui doivent être traitées en citoyens, et un vaccin, comme tout médicament, a des effets bénéfiques et des effets secondaires. Donné à l issue de l entretien, le document de « consentement éclairé » doit détailler les effets secondaires possibles, en employant un langage commun, facilement compréhensible, même par un patient sans grandes connaissances médicales ou scientifiques.

Pour la première fois, des infirmières ont pu se faire entendre, pour que notre Etat réponde correctement aux besoins de santé de la population. Nous allons maintenons agir pour résoudre les problèmes éthiques soulevés par le fonctionnement interne des centres de vaccination (circulaire Hortefeux du 25 août).

Si vous ne l avez pas encore fait, nous vous demandons de bien vouloir nous indiquer par mail (fonction répondre de votre messagerie) si :

1) vous souhaitez vous faire vacciner par le vaccin H1N1,

2) vous pensez refuser,

3) vous n’avez pas encore pris votre décision

Les premiers résultats de ce questionnaire ont été publiés sur notre site dans l’article ci-dessous, mais vous pouvez toujours voter, nous continuons à collecter les réponses, afin de refléter au mieux les choix des infirmières.

Partager l'info



 


toute l’Actualité