Exercice professionnel

Médicaments : liste des comprimés que l’on peut écraser et des gélules à ouvrir

11 septembre 2016
médicaments écraser broyer

La Société Française de Pharmacie Clinique (Groupe Gériatrie) a constitué une liste nationale qui regroupe les données des RCP et documents transmis par les laboratoires.

L’écrasement est une pratique fréquente : 32% des résidents d’unités de gériatrie présentent une difficulté d’absorption, et reçoivent les médicaments écrasés par l’infirmière. Mais certains médicaments ne sont pas compatibles avec le broyage (les principes actifs photosensibles ou hygroscopiques, inactivation due à l’acidité de l’estomac, interaction médicament/aliments,...). Un changement de forme galénique d’un médicament peut modifier sa tolérance et/ou son efficacité. http://www.has-sante.fr/guide/SITE/...

Seule l’infirmière peut broyer un médicament

Les infirmier(ères) ont la compétence pour administrer les médicaments selon le résumé des caractéristiques produits (RCP) des médicaments. La modification d’une forme pharmaceutique est possible si cela est inscrit dans le RCP du médicament. Dans les autres cas, un avis pharmaceutique est nécessaire.

L’administration de médicaments inclut les actes techniques tels que la préparation des "piluliers", le broyage, la préparation des gouttes, des solutions ou suspensions buvables multidoses ...

Il faut distinguer :
- l’administration de médicaments AVEC un acte technique = compétence de l’infirmier(ère)
- la distribution et l’aide à la prise de médicaments préalablement préparés = l’infirmier(ère) peut, sous sa responsabilité, les assurer avec la collaboration d’aides-soignant(e)s ou d’aidants (art. R4311-5 alinéas 4°, 5° et 6°, art. R4312-14 et art. 4311-4 du code de la Santé Publique)

Le broyage d’un médicament n’est donc pas une aide à la prise médicamenteuse. Il s’agit d’une activité devant être réalisée impérativement par l’infirmier(ère), sans délégation possible aux aides-soignant(e)s.

Quelques règles :
- Ne pas mélanger et écraser plusieurs médicaments différents ensemble
- Ne pas écraser les médicaments à l’avance
- Effectuer un lavage minutieux du broyeur entre 2 patients
- Administrer les médicaments broyés avec un grand verre d’eau ou de l’eau gélifiée. Éviter compote ou lait.

S’il vous manque des informations ou si vous avez besoin d’administrer un médicament non listé, contactez la SFPC, afin de mettre à jour cette liste. http://sfpc.eu/fr/item1/summary/34-...

Pour plus de détails :
- https://omedit.sante-lorraine.fr/do...

Partager l'info



 


toute l’Actualité