Pétition nationale de l’encadrement IADE

1er janvier 2018

Suite à 2 négociations à 5 ans d’intervalle qui oublient totalement l’encadrement IADE, et 2 revalorisations chiffrées à 250 euros brut par mois, qui aujourd’hui gomment totalement le delta salarial entre un IADE et cadre IADE, l’encadrement IADE se mobilise autour d’une pétition.

Nous Cadres de Santé IADE et Cadres Supérieurs de Santé IADE, demandons l’ouverture rapide de négociations sur nos rémunérations permettant de reconnaître nos diplômes et notre niveau d’expertise.

Les cadres de santé et cadres supérieurs de santé IADE ont suivi la même formation que les IADE soit deux années sanctionnées par un diplôme d’état. Après une expérience professionnelle ils ont, suite à un concours, intégré un institut de formation cadre de santé où ils ont au fil de 45 semaines, validé plusieurs modules de formation leur permettant d’obtenir un diplôme de cadre de santé le plus souvent associé à un master 1 préparé de façon concomitante.

Les Cadres de Santé et Cadres Supérieurs de Santé IADE participent au quotidien à la gestion des équipes. Ils les accompagnent dans les groupes de travail qui permettent de remettre en question les pratiques que sont les RMM et les CREx, permettant à l’anesthésie d’atteindre le haut niveau de sécurité qu’est le sien aujourd’hui en France. Ils sont aussi moteurs dans les travaux de recherche qui permettent de faire évoluer les savoirs et les modes de prise en charge au service de chacun.

Ayant une vision plus globale ils agissent pour décliner les objectifs décidés par la représentation nationale, participent à l’attribution de la bonne ressource au bon moment et au bon endroit, recherchent l’efficience, la qualité et la sécurité maximales au meilleur coût. Ils organisent la formation des jeunes IADE dans les écoles d’IADE.

Les différentes concertations menées suites à des mouvements IADE, ont permis de progressivement améliorer la reconnaissance de la profession IADE, mais en excluant systématiquement les Cadres de Santé IADE et Cadre Supérieurs de Santé IADE, qui l’ont vécu comme une injustice et une dévalorisation de leur rôle et de leur travail.

Cela a conduit, et ce contre l’avis de leurs représentants à la table des négociations, à un resserrement des rémunérations terminales entre les IADE et leur encadrement (quelques dizaines d’euro par mois primes comprises), nous amenant aujourd’hui dans une situation ou la profession de Cadre de Santé IADE n’est plus attractive et risque de disparaître ce qui ne saurait être sans conséquence sur le haut niveau d’investissement et de qualité atteint par cette filière.

C’est pourquoi aujourd’hui, dans l’attente d’une réflexion plus globale sur l’encadrement paramédical et la place des cadres spécialisés, nous vous demandons de rétablir un différentiel salarial acceptable et cohérent entre les cadres IADE, les cadres supérieurs IADE et les IADE dont ils ont la responsabilité.

Ci-joint un texte de pétition que nous vous demandons de lire, de remplir les éléments d’identification, de signer puis de le scanner et le renvoyer par mail

Partager l'article